Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

LES TURCS ÉTAIENT FERMÉS DE L’INTÉRIEUR.

Par Mis à jour le - Publié le
16 Pau LOPEZ (om) - 02 William SALIBA (om) during the Ligue 1 Uber Eats match between Marseille and Lens at Orange Velodrome on September 26, 2021 in Marseille, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

La première mi-temps fût marseillaise en terme de possession mais pas extrêmement riche en occasion. Les turcs organisés en un 5-4-1 plutôt hermétique et agressif ne laissèrent guère les marseillais s’approcher du but adverse, lesquels multipliaient les maladresses quand ce n’était pas les défenseurs de Galatasaray qui intervenaient efficacement.

La 2e mi-temps fut quasiment à sens unique, il y eut des possibilités pour l’OM mais les derniers gestes étaient exécutés dans une trop grosse précipitation à laquelle les turcs n’étaient pas étrangers.

Les minutes défilaient et nous pensions tous que les olympiens finiraient par trouver la solution car ils ne renoncèrent jamais, malheureusement les hommes de Sampaoli ne trouvèrent jamais l’ouverture. Cela peut paraître injuste mais les turcs qui s’étaient déplacés pour ne rien lâcher et repartir avec un point atteignirent leur objectif.

Après avoir lâché bêtement deux points à Moscou à l’issue d’un match maitrisé, l’OM en laisse filer deux autres sur sa pelouse, il faudra faire un résultat à Rome… ce ne sera pas évident. C’est un groupe très serré.

La 1re mauvaise passe du match était pour Luan Peres.

10e Coup-franc d’Ünder, un turc frise le csc, sa tête atterrit sur le dessus de la transversale.

11e Payet retenu par le bras ne peut jouer un ballon, l’arbitre ne bronche pas.

16e On est pris dans le dos, dans l’axe, Saliba est heureusement revenu sur l’attaquant turc intervient sans faire faute selon l’arbitre.

27e Harit s’infiltre dans la défense après un relais avec Lirola (ou Ünder ?), entre dans la surface mais se fait subtiliser le ballon. La défense turque a bien joué le coup.

29e Ünder explose un turc de plein fouet.

34e Ünder enroule, la balle prend la direction de la lucarne, le gardien turc la sort du bout du gant dans un magnifique plongeon.

47e Magnifique échange Guendouzi-Harit, le centre de Guendouzi est contré.

49e 2 centres d’Ünder successifs sont repoussés par les turcs qui défendent vraiment très bien.

53e Arrêt de Pau Lopez sur une contre-attaque très bien jouée par les turcs.

Après la reprise, pas de changement même si Dieng vient dans l’axe alors qu’Harit joue côté gauche. 2 frappes de Dieng (sur le gardien) et de Gueye (au-dessus).

51e Ünder est lancé dans la profondeur, il réussit un centre parfait pour Bamba wdieng qui ne parvient pas à redresser, la balle sort en 6 mètres.

57e Les turcs partent en contre, heureusement que Gueye vient couper une première fois en se jetant dans les jambes de l’attaquant, Saliba finit le travail.

59e Corner de Payet, Saliba en extension au 2e poteau place une tête qui va sur la transversale.

61e Entrée de Milik à la place de Dieng sous l’ovation du Vélodrome.

71e Frappe surpuissante d’Ünder repoussée sur sa ligne par un défenseur turc.

75e Guendouzi s’écroule à la limite de la surface, l’arbitre siffle pénalty mais la VAR exprimé un doute. L’arbitre se rend vers l’écran puis après un long moment annule sa décision. Il n’a pourtant pas visiblement simulé une faute.

80e Magnifique renversement de Milik vers Ünder, l’attaquant marseillais repique au centre et frappe… largement au-dessus.

82e Centre d’Ünder qui cherche Milik, c’est contré.

L’arbitre donnait 7 minutes d’arrêt de jeu, cela finissait dans une grande tension (Saliba et un turc) et il ne se passait plus rien.

Je suis presque tenté de dire que je n’ai rien à reprocher aux olympiens. Il a manqué un peu de lucidité dans la surface mais les turcs ont tellement bien défendu qu’il faut admettre ce résultat. Et leur gardien a parfaitement veillé au grain. Ce pénalty finalement refusé après avoir été accordé aura constitué le fait du match. Pour moi, il y était.

Rien n’est joué.

Vive le grand Roger Magnusson !

Thierry B. Audibert

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0