Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Ligue 1 : Lyon prend une grosse raclée, Nice chute, Lens double l’OM !

Par Mis à jour le - Publié le

Ce nouveau week end de championnat a encore été mouvementé avec son lot de surprises. L’olympique de Marseille, Lyon et Nice et tous perdu des points contrairement à Lens qui remonte sur le Podium à 10 point du PSG.

L’Olympique de Marseille a réalisé un piètre match contre Metz ce dimanche au vélodrome. A 11 contre 10 pendant plus de 40 minutes, les olympiens n’ont pas réussi à faire mieux que match nul face à l’avant dernier de Ligue 1.

Les hommes de Jorge Sampaoli pourront toujours se consoler en regardant les résultats de leurs concurrents directs.  L’OGC Nice de Christophe Galtier a ainsi chuté à domicile contre  Montpellier à domicile (0-1). Plus tard dans la soirée, Lyon a littéralement pris une raclée à Rennes (4-1).
En s’imposant face à Troyes (4-0) Lens remonte ainsi sur la seconde marche du podium du championnat de France à 10 points du PSG. L’OM recule donc à la quatrième place à égalité de points avec avec Nice (3e)

Le classement de Ligue 1 à la 13e journée de Ligue 1

pts G.
1 Paris-SG 34 +16
2 Lens 24 +11
3 Nice 23 +13
4 Marseille 23 +8
5 Rennes 22 +10
6 Montpellier 19 +2
7 Lyon 19 0
8 Strasbourg 18 +6
9 Angers 18 +3
10 Nantes 18 +2
11 Monaco 18 +1
12 Lille 16 -3
13 Lorient 15 -7
14 Troyes 13 -8
15 Clermont 13 -10
16 Reims 12 -3
17 Brest 12 -5
18 Bordeaux 12 -9
19 Saint-Étienne 9 -13
20 Metz 8 -14

Antonetti répond à Guedouzi

En conférence de presse juste après le match, le coach du FC Metz, Frédéric Antonetti a tenu à répondre au milieu de terrain marseillais. Devant les journalistes, le coach français a défendu ses joueurs en affirmant qu’ils n’ont pas simulé et que s’ils restaient au sol, c’était bel et bien à cause de blessures.

A LIRE AUSSI :  OM – Metz (0-0) : Marseille n’y arrive plus du tout !

« La satisfaction est qu’à onze contre onze, on a senti que le seul vrai danger venait de Payet, un joueur de classe mondiale. Guendouzi est un bon joueur. Les autres sont de bons joueurs sans plus. On a essayé de récupérer des ballons pour aller de l’avant. Ce sera peut-être le déclic, car nous avons préservé le nul, même si nous aurions pu faire mieux avec huit occasions de but en notre faveur. À Marseille, c’est pas mal. Tout le monde rouspète sur le dernier quart d’heure haché. Comme si le match n’avait duré qu’un quart d’heure. Le reste du match n’a pas été haché. Je voudrais faire remarquer, à ceux qui ont eu des remarques désobligeantes : Udol est rentré, il s’est blessé. Il a le droit de se blesser, ou non ? On ne fait pas de comédie. Pajot est rentré et s’est blessé aussi. Deux remplaçants qui se blessent, on fait deux changements. Les arrêts de jeu étaient justifiés et les gars qui sont restés au sol, c’était justifié aussi. Je comprends la déception des Marseillais. Ils sont sur la déception de ne pas avoir gagné contre le 19e, devant 60 000 personnes. La déception ne doit pas empêcher la lucidité et la clairvoyance. Deux entrants se sont blessés, on doit en tenir compte. On joue à 10 contre 11, il y a neuf minutes de temps additionnel. Ils n’ont pas trouvé la solution. Il faut rester lucide et clairvoyant, que l’énervement ne fasse pas dire n’importe quoi parfois. » Frédéric Antonetti – Source : Conférence de presse (07/11/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0