Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato: Ce jeune crack explique son transfert avorté à l’OM

Par Mis à jour le - Publié le
Pablo LONGORIA President of Olympique de Marseille during the Ligue 1 match between FC Metz and Marseille at Stade Saint-Symphorien on May 23, 2021 in Metz, France. (Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

Le marché des transferts a été agité du côté de l’Olympique de Marseille. Si Pablo Longoria a en majorité attiré les joueurs qu’il voulait, il a essuyé quelques échec. C’est le cas de Van de Ven, jeune défenseur qui s’est finalement engagé à Wolfsburg…

 

 

 

Considéré comme l’un des défenseurs centraux les plus courtisés en Europe, Micky Van de Ven évoluait  en seconde division néerlandais du côté du FC Volendam, lorsque Pablo Longoria a fait le forcing. Le joueur s’est même déplacé à Marseille, avec son agent Mino Raiola et son père, afin de faire avancer les négociations. Résultat, il s’est engagé en faveur de Wolfsburg, il a expliqué ce choix au site VoetbalPrimeur : « Marseille est aussi un très grand club. J’ai reçu un appel puis j’ai pris l’avion avec mon père. J’ai donc vu Marseille comme une option, mais ils ne se sont pas mis d’accord avec Volendam sur les frais de transfert ». 

 

Van de Ven était bien à Marseille…

 

A VOIR : Grosse victoire de l’OM face à Rennes, supporters et stade en feu et hommage à Depé et René Malleville #FanCam

 

 

Finalement, l’OM avait déjà opté pour Luan Peres. Le Brésilien réalise un bon début de championnat, le jeune défenseur néerlandais aurait pu venir par contre remplacer Duje Caleta CAr qui n’a finalement pas quitté l’OM. Si Longoria a raté l’ancien joueur de Volendam, il peut se satisfaire de l’éclosion de Bamba Dieng !

 

Dans notre Débat Foot Marseille diffusé lundi, Eric Di Meco a tenu à encenser Cheikh Bamba Dieng. À tel point qu’il le considère même comme une recrue dans l’effectif phocéen cette saison.

 

« On est obligé de mettre Dieng en avant sur ce match-là. D’abord parce qu’il met deux buts et ensuite parce qu’il a fait vivre la misère aux défenseur centraux notamment de Monaco. Même s’il y a deux poteaux, moi j’ai souvenir de la deuxième action qui amène la deuxième frappe sur le poteau avec cette transversale-là qui est tendue vers lui et cette prise de balle et l’accélération. C’est sur ce coup-là j’ai dit « waw il a un truc ». Je ne le connais pas bien, comme tout le monde. Il rentrait un petit peu, il faisait des bouts de matches souvent dans une équipe qui ne tournait pas. Là, il a été impressionnant. Alors son positionnement était intéressant. Justement, comme le disait Jean-Charles, parce que les trois défenseurs centraux monégasques sont de grands gaillards plutôt bons sur les duels corps à corps, là quand il se sont retrouvés sans adversaires à marquer où il faut avoir un petit peu d’intelligence de jeu pour aller compenser on a vu qu’ils étaient en difficulté. Et le fait de le (Dieng) mettre sur le côté comme ça, ça été super intéressant. C’est l’homme du match. Je crois que beaucoup l’ont découvert sur ce match-là. Parce que ce n’est pas ce qu’on a vu depuis qu’il est arrivé qui pouvait nous laisser présager ce genre de match-là. Donc là il a tapé très fort. Ça veut dire encore une solution de plus à laquelle on ne pensait pas en plus. On pensait les De La Fuente, les Under, les Luis Henrique tout ça. Celui-là, je ne l’avais pas mis dans les possibilités. L’OM voulait un remplaçant à Milik. Et, depuis le début de la saison c’était Payet qui jouait dans cette position de faux 9. Donc il tombe là… c’est une recrue quoi. C’est une recrue qu’on n’attendait pas en réalité. » Eric Di Meco – Source : DFCM (13/09/2021)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0