Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Ne nous affolons pas !

Par Mis à jour le - Publié le
Igor TUDOR head coach of Marseille before the Ligue 1 match between Marseille and Clermont on August 31, 2022 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

L’OM a perdu une bataille importante dans cette 1re partie de championnat. Mais l’équipe marseillaise est loin d’avoir perdu la guerre. La guerre, elle continue, et si les joueurs savent répéter l’intensité qu’ils ont affichée hier au soir, à laquelle il faut le souligner, les lensois l’ont obligé, alors ils devraient en fin de saison se retrouver sur le podium.

Le football est cruel. L’OM aurait pu tout aussi bien remporter cette rencontre avec un peu plus de réussite, à la fois offensive et défensive. M’Bemba, Clauss, Sanchez se sont retrouvés en excellente position pour ouvrir la marque, Veretout a failli réussir le but de l’année, mais les jaune et or ont parfaitement défendu, ne lâchant jamais, ne commettant pas la moindre erreur, Samba a brillé, et c’est un but heureux qu’ont fini par mettre les nordistes, la frappe du lensois, lointaine, se voyant contrée, la trajectoire prenait la forme d’une banane, lobait Pau Lopez encore excellent, et retombait sous la barre… rentrante.

Je le disais dans mon billet d’avant-match d’hier matin où j’annonçais ma crainte de cette équipe formidablement bien dirigée par Franck Haize, cela se jouerait au facteur réussite. Elle ne nous favorise pas en championnat depuis 3 matchs. Il y avait eu le csc de Balerdi contre Ajaccio. La perte de balle inhabituelle d’Harit à Paris, sans compter l’arbitrage qui refuse au moins un pénalty. Mais souvenez-vous qu’à Angers, il y avait eu un poteau sortant pour les angevins juste avant que Clauss n’en trouve un rentrant, ce qui avait ouvert la victoire à l’OM.

Pardonnez-moi de me répéter, mais nous voir à la fin de cette journée en 6e position n’est pas dramatique si nous savons nous reprendre le moment venu. Si les olympiens l’emportent à Francfort, nous considérerons le match d’hier soir, et les deux qui l’ont précédé comme une péripétie. Jouons la qualif’ pour les 1/8e et nous verrons ensuite. Nous pourrons tout aussi bien battre Ajaccio et Lens chez eux, et même Paris au Vélodrome lors des matchs retour, à un moment où nous ne serons plus en train de disputer la Ligue des Champions… quoique… après tout pourquoi pas, mais ce serait bon signe.

Comme le disait Tudor, les joueurs ont effectué leur meilleur match de la saison et cela n’a pas tourné du bon côté. Mais admettons, et nous aimerions que le coach entende ce qui va suivre, il faudrait parfois changer un peu le système. Nous l’avons encore constaté, Alexis Sanchez est isolé à la pointe de l’attaque, et il a beau se multiplier, les occasions sont tout de même assez rares et de temps en temps il pourrait lui être adjoint un 2e attaquant, quitte à prendre le risque de se déséquilibrer un peu.

Offensivement, nous sommes assez brouillons, toujours à la limite de la rupture, il ne nous reste jamais beaucoup de marge pour réussir le dernier geste.

Les joueurs étaient déçus à la fin du match, mal payés de leur débauche d’énergie mais ils pouvaient sortir du terrain la tête haute. J’ai lu que les Winners avaient envoyé le chant des mauvais soirs : « mouille le maillot ou casse-toi », on va se permettre de leur dire que le chanter ici est très injuste, et s’il s’adressait aux remplaçants qui ne parvenaient pas à rehausser le niveau de la rencontre, c’est la même. Il est tellement difficile quand on joue peu de rentrer dans un tel match intense et guerrier.

Allez, on ne va pas s’attarder infiniment sur cette rencontre. Je tiens à finir sur une bonne note. Je ne pensais pas que nous étions capables de jouer ce match avec une telle intensité. Vous serez quelques-uns à penser que je me contente de peu. Je vous répondrai alors qu’il n’est pas encore temps de s’affoler, ce qui n’empêche pas de rester sérieux et concentrés. Allez l’OM, on croit en toi pour mercredi. Fais-nous rêver encore.

Vive le grand Roger Magnusson !

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0