PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OGC Nice – OM : Benoît Bastien soutenu par la Commission fédérale des arbitres

Publié le - Mis à jour le
Benoit Bastien

Alors que la décision du Préfet était de reprendre le match opposant l’OGC Nice et l’OM malgré les incidents survenus, Benoît Bastien n’a jamais été convaincu par cette idée. Éric Borghini, le président de la Commission fédérale des arbitres lui a apporté son soutien.

 

 

Dimanche soir, de nombreux incidents survenus au sein de l’Allianz Riviera ont failli tourner au drame lors de la rencontre opposant l’OGC Nice à l’Olympique de Marseille. En effet, de multiples projectiles ont été envoyés sur Dimitri Payet au moment de frapper un corner. Alors que le numéro 10 a rétorqué pour manifester sa colère, des dizaines de supporters niçois se sont rivés sur la pelouse pour porter des coups aux joueurs de l’OM. Mattéo Guendouzi, Luan Peres ainsi que Dimitri Payet ont eu quelques blessures. Face à cette situation inédite, Benoît Bastien a renvoyé les deux équipes au vestiaire.

Plus tard dans la soirée, le Préfet a donné son autorisation pour reprendre la rencontre. De son côté, Pablo Longoria n’a jamais souhaité renvoyer ses joueurs sur la pelouse de l’Allianz Riviera, estimant que la sécurité n’était pas garantie. Un sentiment que partageait également Benoît Bastien. À travers un entretien accordé à L’Equipe, Éric Borghini, le président de la Commission fédérale des arbitres lui a apporté son soutien.

 

C’est la voix du préfet qui a compté, pas celle de la Ligue – Eric Borghini

 

« Il (Benoît Bastien) a avancé deux arguments: la sécurité des joueurs et l’équité sportive car il nous a dit qu’il aurait été obligé de sanctionner Payet d’un carton rouge pour avoir jeté deux bouteilles dans le Kop Sud niçois alors qu’il avait lui-même été victime d’un jet de bouteille dans le dos. C’est la voix du préfet qui a compté, pas celle de la Ligue. J’ai parlé avec Pascal Garibian (le directeur technique de l’arbitrage). Il est choqué comme moi par cette blessure faite au football. Et nous sommes en phase sur la qualité de la prestation de Benoît Bastien dimanche soir. » Éric Borghini – Source : L’Équipe (24/08/2021)

L’arbitre était avec nous – Pablo Longoria

 

Lors de sa première réaction, Pablo Longoria avait lui aussi affirmé que Benoît Bastien ne voulait pas reprendre la rencontre. Les deux équipes sont convoquées devant la commission de discipline de la LFP aujourd’hui.

 

« On a décidé de ne pas reprendre le match pour la sécurité de nos joueurs. C’est déjà la deuxième fois, on a vécu ça à Montpellier, on a décidé de reprendre là-bas. Ce qu’il s’est passé aujourd’hui est complètement inacceptable. On doit faire des précédents pour le football français. L’arbitre était avec nous, il nous a confirmé, à Jorge Sampaoli et moi, que la sécurité n’était pas garantie. Sa décision était d’arrêter le match. La Ligue a décidé, pour une question d’ordre public, de faire reprendre le match. Ce n’est pas acceptable pour nous, c’est pour cela qu’on a décidé de ne pas reprendre le match et de retourner à Marseille ce soir. » Pablo Longoria – Source : RMC Sport (22/08/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0