OM Info Mis à jour le - Publié le - Par

OM : « Ce jour-là, j’aurais cassé sa bouche à Joey Barton! »

Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
Top articles de la semaine

Joey Barton n’est resté qu’une saison à l’OM, mais le milieu de terrain anglais avait affiché son caractère sur le terrain. Kassim Abdallah a raconté qu’il l’était aussi tendu lors des séances d’entrainement…

 

 

Interrogé sur son altercation avec Joey Barton, Kassim Abdallah a raconté cet épisode dans le podcast passe ton ballon. Le latéral droit n’avait pas compris l’agressivité du joueur anglais…

 

A lire  : OM: ALTERCATION ENTRE BARTON ET ABDALLAH

 

 

La vérité c’est qu’il n’a pas eu peur, Barton ne s’est pas démonté

« Je ne suis pas un mec violent, je ne me bats pas. On n’a plus besoin de se rouler par terre, mais ce jour-là, je lui aurais cassé sa bouche. Il m’a mis hors de moi. Il l’a mis dans un état indescriptible… On fait un jeu stop ball, on doit arrêter le ballon sur la ligne, entre il y a un fleuve ou le joueur ne peut pas d’attaquer, j’arrive, je pose le ballon, lui avec l’élan il me fait tomber. Là il n’y a rien, dans ma tête c’est avec l’élan qu’il m’a fait tomber. Mais je me retourne, il se retrouve tête à tête avec moi, il me crie dessus genre je suis une pleureuse. Je ne comprends pas, je me dis il a pété les plombs. Et après il me crie dessus en anglais, des insultes. J’ai déconnecté mon cerveau, je l’ai poussé, j’ai enlevé mes crampons et je lui aie dit allez, on sort. Là on m’avait perdu. Des fois tu t’embrouille, les mecs viennent et te séparent, mais là j’ai dit personne ne s’en mêle ! J’ai dit continuez votre entrainement, et nous on est partis. La vérité c’est qu’il n’a pas eu peur, il ne s’est pas démonté. (…) Dans ma tête c’était terminé pour lui, il n’allait pas revenir. Ils étaient choqués, tous les agents de sécurités ont débarqué, ils nous ont séparé avec la bagarre. Tu peux pousser quelqu’un mais après tu ne cris pas en insultant comme ça. Je l’ai traité de tout sur le coup, c’était ambiance quartier nord. C’était trop sale. » Kassim Abdallah – source : Passe Ton Ballon (09/04/2021)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard