Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Costil n’a pas voulu se cacher après son énorme erreur face à Ünder

Par Publié le - Mis à jour le

Fautif sur le but encaissé, Benoît Costil ne s’est pas caché des micros après la rencontre entre l’Olympique de Marseille et les Girondins de Bordeaux. Le gardien international français a assumé ses responsabilités. 

 

 

L’Olympique de Marseille s’est imposé sur le score de 1-0 à Bordeaux… Une victoire historique pour les hommes de Jorge Sampaoli qui ont mit fin à 44 ans de malédiction en terre girondine. Ce but de Cengiz Ünder était en partie de la faute de Benoît Costil, le gardien bordelais.

 

Il aurait été trop facile pour moi de me cacher et partir sans vous parler — Costil

 

En zone mixte, l’international français ne s’est pas caché. Il aurait pu passer sans parler aux journalistes mais il a pris ses responsabilités et a assumé avoir commis une grosse erreur qui est historique pour les deux clubs de Ligue 1.

 

A LIRE AUSSI : OM : L’incroyable accueille des supporters après la victoire historique à Bordeaux !

 

« C’est une vraie déception. Je suis un grand artisan de cette défaite. Cette erreur coûte cher. C’est un résultat difficile. On a fait ce que l’on pouvait avec les moyens du moment, de bonnes choses, pas que des mauvaises mais le résultat n’est pas là. Il casse cette série que tout le monde connaît et je ne vous fait pas un dessin, vous imaginez mon état d’esprit par rapport à ce résultat et cette erreur. Je n’en veux pas (à la LFP), il y a un règlement qui est en cours, on ne va pas se plaindre 1.000 ans, on n’est pas des petits garçons. Il y a des joueurs très diminués qui pouvaient jouer, on a assumé. Ce soir, il aurait été trop facile pour moi de me cacher et partir sans vous parler. J’ai voulu ce match, j’assume cette erreur lourde de conséquences. On se sent toujours con quand on fait ce genre d’erreur, c’est ce qui fait aussi la beauté du poste, on n’a pas le droit à l’erreur. Je vais vous dire un truc : toute ma carrière, je l’ai construite dans la difficulté, elle sera comme ça jusqu’à la fin. Ce soir, je l’assume, je suis le gardien qui suis responsable de cette défaite après 44 ans mais ce club va avoir besoin de moi jusqu’à la fin de saison. Je vais batailler et je vais être important pour l’équipe et le club » Benoît Costil – Source : Zone mixte (07/01/22)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0