Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Faux neuf, fausse bonne idée ?

Par Publié le - Mis à jour le
Rudi Garcia - Florian Thauvin - OM - Olympique de Marseille


Face au TFC, Rudi Garcia a une nouvelle fois décidé de jouer sans un vrai avant-centre de métier. Bouna Sarr a donc évolué dans un poste à permutation constante avec Thauvin et Cabella. Un style que le FC Barcelone ou l’Espagne a déjà utilisé. Ce choix a été gagnant en Coupe mais peut-il être encore utilisé quand Gomis sera de nouveau indisponible ?

 

 

Faux neuf une option provisoire ?

 

Face au TFC, Rudi Garcia avait décidé de ne pas convoqué le jeune Aaron Leya Iseka, qui n’a pas encore quitté le club, malgré la suspension de Bafé Gomis. Ensuite le coach olympien a décidé de laisser le jeune attaquant formé au club, Antoine Rabillard, sur le banc tout le match.

Cabella, Sarr, Thauvin puis Alessandrini ont donc permuté pour occuper une position axiale. Finalement, Rémy Cabella s’est offert un doublé et a donc validé ce choix. City avec Nolito ou encore Chelsea avec Hazard ont déjà fait la même chose. Cette option semble surtout circonstancielle. Le question est de savoir si le coach de l’OM peut prendre le risque de devoir rejouer avec un faux neuf jusqu’à la fin de la saison à partir du moment ou Gomis sera blessé, suspendu ou fatigué.

 

 

Gomis a besoin d’une doublure, en prêt ?

 

Clinton Njie est à la CAN et à déjà montré ses limite en pointe. Le recrutement d’un attaquant de métier apparaît comme nécessaire. Le départ annoncé de Leya Iseka devrait accélérer ce recrutement. Difficile pour l’OM de s’offrir un vrai bon buteur dans l’optique du long terme comme l’a défini Garcia. Le club phocéen pourrait donc se rabattre sur un prêt…

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    1