PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM – Kondogbia : « La saison n’est pas terminée »

Publié le - Mis à jour le
Amsterdam, Niederlande, 21.09.2023: Geoffrey Kondogbia (Olympique Marseille) in aktion, kontrolliert den Ball waehrend des Spiels der UEFA Europa League 2023/2024 - Group B zwischen AFC Ajax vs Olympique Marseille im Johan Cruijff ArenA am 21. September 2023 in Amsterdam, Niederlande. (Foto von NESimages/Raymond Smit/DeFodi Images) Amsterdam, Netherlands, 21.09.2023: Geoffrey Kondogbia (Olympique Marseille) controls the ball during the UEFA Europa League 2023/2024 - Group B match between AFC Ajax vs Olympique Marseille at the Johan Cruijff ArenA on September 21, 2023 in Amsterdam, Netherlands. (Photo by NESimages/Raymond Smit/DeFodi Images) - Photo by Icon sport

Interrogé en zone mixte par les journalistes, Geoffrey Kondogbia n’est pas bien certain que la saison de l’OM est terminée malgré cette défaite face au LOSC. 

 

Tout le monde le disait avant le début de cette rencontre ce vendredi face au LOSC : ce match est d’une importance capitale pour la course à l’Europe. Après le match et une défaite sur le score de 3-1, il parait compliqué de voir les Marseillais attraper une place pour la Ligue des Champions. Pour Geoffrey Kondogbia, malgré ce coup dur, la saison n’est pas terminée et il faut encore y croire.

On a beau crier, dire que c’est honteux ou je ne sais quoi, la réalité c’est le terrain — Kondogbia

 

 

« De la déception, forcément… On voulait les 3 points. On est tombés contre une équipe qui depuis le début du championnat a montré de belles choses, explique Geoffrey Kondogbia en zone mixte. On a été face à certaines réalités. La honte? Je pense qu’il faut regarder ce que l’on fait de bien et ce que l’on fait de moins bien. Il n’y a que comme ça qu’on progressera. L’important c’est ça. Le football, c’est une succession d’erreur. C’est à nous de nous regarder dans les yeux et essayer de progresser. La réalité est là. Il faut se regarder dans la glace et travailler sur ce que l’on fait de moins bien. La saison n’est pas terminée. Tout ça, ça dépend de nous… Des éléments que l’on va y mettre. La situation est là aujourd’hui. Il faut que l’on soit face à nos réalités, que l’on puisse travailler et concrètement surtout… Savoir ce que l’on doit améliorer et ça passera que par là de toute façon. On a beau crier, dire que c’est honteux ou je ne sais quoi, la réalité c’est le terrain. Il faut être froid et regarder ce que l’on fait de moins bien pour progresser, il n’y a que ça. »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0