Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: Le mea culpa de Jorge Sampaoli

Par Publié le - Mis à jour le
Gael ANGOULA (ARBITRE) - Jorge SAMPAOLI (Entraineur Marseille OM) during the Ligue 1 Uber Eats match between Marseille and Lens at Orange Velodrome on September 26, 2021 in Marseille, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

Jorge Sampaoli est connu pour avoir un caractère sanguin. Depuis son arrivée à l’Olympique de Marseille, il semble garder son calme même s’il collectionne les cartons jaunes…

 

 

En effet, d’après OptaJean, le coach de l’Olympique de Marseille Jorge Sampaoli a reçu sept cartons depuis le 10 mars dernier, dont un rouge. Il est juste derrière Benjamin André et Alexander Djiku qui en sont à huit. Il est évidement l’entraineur le plus sanctionné du championnat de France, pourtant il semble se contrôler, comme on l’a vu ce mercredi face à Nice (1-1) lorsqu’il s’est retenu de contester une décision arbitrale…

 

 

Présent en conférence de presse ce mercredi avant la réception de la Lazio, il a voué devoir mieux gérer ses émotions…

 

Je sais que je dois m’habituer à mieux gérer mes émotions– Sampaoli

 

« Chaque endroit ou compétition est différent. J’ai peut-être moins de tension en Ligue Europa qu’en championnat. Je sais que je dois m’habituer à mieux gérer mes émotions. Je suis peut-être plus tendu en championnat qu’en Ligue Europa. » Jorge Sampaoli— Source: Conférence de presse (03/11/21)

Sampoli a les qualités pour relancer l’OM– Rothen

 

Pour Jérôme Rothen, l’entraineur argentin est l’homme de la situation :

 

« Sampaoli a les qualités pour relancer l’OM. D’autant plus que sur les derniers matchs, il a changé les choses et fait preuve de pragmatisme. Contre la Lazio, c’était plus facile à lire son dispositif. Il a ramené une vraie communion avec les gens et le côté spectacle. Les résultats ont été un peu moins bons. Il a dû se dire qu’il fallait garder le côté spectaculaire, mais surtout prendre des points. La confiance peut s’évader si les résultats ne sont pas là. Depuis la défaite Lille, il a été au bout de ce qu’il faisait dans sa folie. Contre la Lazio et Paris, ils ont été bons défensivement et devant, ils sont très dépendants de Payet. » Jérôme Rothen— Source: RMC (27/10/21)

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0