PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Le message (malin) de Marcelino envoyé au supporters marseillais !

Publié le - Mis à jour le
Journaliste professionnel suiveur de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Couvre l'actualité de l'OM et du mercato OM pour le média marseillais Football Club de Marseille.
Athletic Club head coach Marcelino Garcia Toral during the Copa del Rey match, quarter finals, between Athletic Club and Real Madrid played at San Mames Stadium on February 3, 2022 in Bilbao, Spain. (Photo by Colas Buera / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon sport

Depuis vendredi soir, Marcelino est officiellement le nouveau coach de l’OM. Après avoir confié quelques mots au média officiel du club dans le cadre du communiqué de son arrivée, il a adressé directement un message aux supporters via les réseaux sociaux. 

 

Via son compte Twitter, le nouveau coach de l’OM a envoyé un message aux supporters marseillais. « Bonjour Marseille! Très heureux de rejoindre un aussi grand club et hâte d’être au Vélodrome, de vivre l’une des plus belles ambiances d’Europe! Allez l’OM! »

 

Très heureux de rejoindre un aussi grand club et hâte d’être au Vélodrome


Jérémy Perbet a été sous les ordre de Marcelino un an et demi à Villarreal, de janvier 2013 à l’été 2014. Il se souvient d’un coach positif, attentif mais exigent surtout en termes de poids. Les joueurs de l’OM sont prévenus !

 

A lire : L’incroyable histoire des « Minots » à l’honneur sur Canal + ce dimanche

Tout le monde a dû perdre 3 ou 4 kg

 

Perbet explique que Marcelino est un entraineur qui se veut positif et motivant. « C’est un coach qui est au top. Je me souviens de son discours quand on est montés, juste avant de partir en vacances : il était humble, accordait beaucoup d’importance au groupe, à ne pas se mettre en avant. Au quotidien, il avait toujours un mot pour chacun. À la salle de muscu, avant l’entraînement, il pouvait te dire : « Hier, ton entraînement n’était pas top, mais tu vas faire mieux aujourd’hui ». Il était toujours positif. Pour moi, c’est le meilleur entraîneur que j’ai connu dans ma carrière. J’arrivais de Belgique (de Mons), où on ne me demandait pas autant, il m’a vraiment laissé le temps de m’acclimater. »

 

 

Pour autant, le coach espagnol est exigence en particulier sur le poids. « J’ai dû me mettre au poids idéal, aux restrictions qu’il voulait : tout le monde a dû perdre 3 ou 4 kg. Il estimait que la plupart étaient en surpoids alors qu’on n’en avait pas trop l’impression. La première fois que je suis titulaire, je mets 2 buts, avec 2, 3 kg en plus. Je lui dis que c’est mon poids de forme. Il m’a répondu que non. Et je me suis rendu compte que c’était pour mon bien. »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0