Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: Les regrets de Guendouzi…

Par Publié le - Mis à jour le

Dans un match plutôt équilibré, l’OM n’a pas réussit a battre le PSG dans un stade bouillant. Mattéo Guendouzi était frustré à la fin du match…

 

 

L’Olympique de Marseille n’a pas décidé de se découvrir lorsque Hakimi a écopé d’un carton rouge. Ainsi, les Olympiens peuvent avoir des regrets sur ce match nul 0-0. En supériorité numérique, le club marseillais a poussé timidement mais pas assez pour battre le PSG, une déception sachant que collectivement le Paris-Saint-Germain a été médiocre ce dimanche. Encore une fois très performant au milieu de terrain, Mattéo Guendouzi s’est montré frustré par le résultat à la fin de la rencontre.

 

On méritait de prendre les trois points– Guendouzi

« Dans l’ensemble on a fait un bon match, on a eu pas mal de situations, notamment en 2ème mi-temps. C’est un point pris, on voulait les trois points, on méritait de prendre les 3 points, on a été au dessus d’eux. Je pense qu’il y a clairement carton rouge. Les arbitres n’ont pas été favorables ou pas, ils ont pris les bonnes décisions, ils ont fait ce qu’il y avait à faire. Un point ne nous suffit pas, on voulait les trois points. On a eu des situations et eux n’en ont pas eu beaucoup » Mattéo Guendouzi— Source: zone mixte

Une semi-déception– Ménès

 

« Une semi-déception. Cet OM-PSG qu’on attendait tous avec une certaine gourmandise a finalement accouché d’un match nul sans grand relief puisqu’au niveau des tirs cadrés, Paris en a réussi deux et Marseille, un seul. Alors évidemment, il y a eu de l’intensité et des duels mais bon, ça n’a pas été pas un sommet de football comment on pouvait l’espérer. Les Marseillais ont tout tenté dans leur style de jeu, avec un excellent Lirola qui a posé énormément de problèmes à la défense parisienne par la multiplication de ses centres. Les deux équipes se sont vu refuser un but chacune, celui de Luan Peres contre son camp sur un centre de Neymar pour un hors-jeu de 10 centimètres du Brésilien et celui de Milic pour une position de hors-jeu de Lirola d’environ 10 centimètres également. On a pu croire que le tournant du match serait l’expulsion d’Hakimi en position de dernier défenseur pour une faute sur Ünder mais ça n’a globalement rien changé avec des Marseillais qui, au fil des minutes, devaient se dire que ce match nul n’était quand même pas une si mauvaise opération. » Pierre Ménès— Source: Pierro le foot (24/10/21)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0