Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – Ligue 1 : « Le pire est à venir »… le patron de la DNCG alarmiste pour le football français !

Par
09 Arkadiusz MILIK (om) during the Ligue 1 Uber Eats match between Marseille and Paris Saint Germain at Orange Velodrome on October 24, 2021 in Marseille, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

Alors qu’une réduction de 20 à 18 équipes en Ligue 1 était prévue pour la saison 2023-2024, le championnat français pourrait voir cet rétrécissement de ses rangs survenir plus tôt que prévu selon le patron de la DNCG, Jean-Marc Mickeler…

 

 

Patron de la Direction Nationale du Contrôle de Gestion, Jean-Marc Mickeler a confié ses doutes hier au journal L’Équipe concernant la santé économique des clubs français.

 

« On ne peut pas exclure, au terme de la saison, des dépôts de bilan »

« Normalement, lorsqu’un club est rétrogradé pour des motifs économiques, un autre est repêché pour faire le nombre. (…) Si l’un d’entre eux ne passe pas le cap de la DNCG ou s’il se retrouve en liquidation, ce mécanisme n’opèrera plus automatiquement. Il va falloir que les actionnaires remettent au pot dans une situation où plusieurs m’ont dit : « Jean-Marc, tu es gentil, mais c’est la dernière fois. » Ils sont nombreux à être au bout de leur capacité ou volonté de boucher les trous. Le pire est à venir. On ne peut pas exclure, au terme de la saison, des dépôts de bilan. Car avec 1 milliard de dettes, zéro fonds propre, une exploitation qui dégage plus de 1 milliard de pertes, il n’y a plus d’établissements financiers ou de fonds qui accepteront de financer le football français » Jean-Marc Mickeler — Source: L’équipe (05/11/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0