Replay Publié le - Mis à jour le - Par

Mercato : Strootman a eu des offres… refusées par l’OM !

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Florian Thauvin of Marseille during the Ligue 1 match between Olympique Marseille and AS Saint-Etienne at Stade Velodrome on September 1, 2019 in Marseille, France. (Photo by Alexpress/Icon Sport)

Kevin Strootman a connu une saison compliquée l’année dernière avec l’Olympique de Marseille. Alors que Jacques-Henri Eyraud avait ouvert la porte à son départ, ce dernier est finalement resté. Strootman s’est confié au media néerlandais VTBL…

 

 

La valeur de Kevin Strootman a grandement chuté au cours de la saison 2018-2019. En plus des performances sportives très décevantes, s’ajoute le salaire conséquent qu’il perçoit. C’est la raison pour laquelle la direction lui a fait comprendre début juin qu’il allait falloir qu’il se trouve un nouveau club rapidement

Toutefois Strootman est resté au club cet été. Mais il a avoué au média néerlandais VTBL avoir reçu des offres, notamment de l’AS Rome…

 

« Quand votre président dit quelque chose comme ça, ça ne fait pas du bien » — strootman

 
A LIRE AUSSI : OM Mercato : Un joker made in Ligue 1 était prévu en cas d’échec du dossier Rongier ?

 

« En fin de compte, des offres sont arrivées, mais elles n’étaient pas bonnes pour le club. Puis, j’ai parlé à l’entraîneur qui m’a dit qu’il voulait que je reste. Certaines choses bougeaient en Italie. La Roma ? Aussi, oui. Mais Marseille n’a pas trouvé l’offre intéressante ou suffisante. Si votre club dit que vous n’êtes plus le bienvenu et que votre ancienne équipe arrive, vous y pensez certainement. Mais il ne s’est rien passé. Il y a un an, j’ai signé pour cinq saisons à Marseille. Quand votre président dit quelque chose comme ça, ça ne fait pas du bien. Vous préférez vous entendre dire que vous êtes important et que tout le monde veut que vous restiez. Ce n’était pas le cas, c’était l’inverse. Cependant, j’avais toujours un contrat de quatre ans et je n’avais pas l’impression de devoir partir. » Kevin Strootman – Source : VTBL