Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Nasser Larguet pas tendre avec le niveau des jeunes du centre de formation…

Par Publié le - Mis à jour le
Nasser Larguet OM
Nasser Larguet OM
Nasser LARGUET Marseille

Après la sortie du classement des centres de formation 2020/2021 de la FFF, Nasser Larguet s’est exprimé dans les colonnes de l’Équipe. Il se dit heureux mais patient pour que l’OM se hisse au sommet du classement dans les années à venir. 

 

 

À l’instar de Lille, Montpellier et Nice, l’OM a obtenu 2,5 étoiles au classement des centres de formation paru le 20 juillet dernier. Pour le réaliser, la FFF s’est basée sur cinq critères : la professionnalisation, le temps de jeu en équipe première, les sélections nationales, la scolarité et la représentation européenne. Chacun de ces critères se voit attribuer un nombre d’étoiles sur cinq. Au classement, l’OM se dresse derrière Lyon, Paris, Monaco et Rennes (4 étoiles), Saint-Étienne et Lens (3,5 étoiles) ou encore Metz, Bordeaux et Nantes (3 étoiles). Un classement auquel Nasser Larguet, directeur du centre, a réagi dans les colonnes de L’Équipe.

 

il y a encore un écart pour que nos joueurs atteignent l’équipe première et les sélections nationales de jeunes — Larguet

 

« Le classement général des centres est conforme à ce qu’on vit aujourd’hui à l’OM. Le club a mis les moyens dans les infrastructures, en ce qui concerne la scolarité et l’accompagnement. Sur le plan sportif, on joue les trois premières places de L1 et la qualification en Ligue des Champions, tous les ans, et il y a encore un écart pour que nos joueurs atteignent l’équipe première et les sélections nationales de jeunes. »  Nasser Larguet – Source : L’Équipe (29/07/2021)

 

Si on ne peut pas lui fournir ce type de joueurs, on doit les trouver ailleurs – NASSER LARGUET

 

Nasser Larguet l’assure. L’OM a renforcé sa cellule de recrutement avec l’arrivée de nombreux jeunes. L’OM tente également de renforcer la stratégie de post-formation que privilégie Pablo Longoria.

 

« Le contrat pro est un pass pour aller taper à la porte du groupe pro, quand certains jeunes le voient ici comme un statut. On a renforcé la cellule de recrutement, désormais commune avec celle des pros. Avant, on se concentrait essentiellement sur la région PACA, où on n’a pas toujours le dernier mot face à la concurrence de Montpellier, Nice ou Monaco. On a élargi notre réseau à tout l’Hexagone. On est en phase avec ce que fait Pablo. Si on ne peut pas lui fournir ce type de joueurs, on doit les trouver ailleurs. Je ne suis pas surpris qu’il recrute, avec David Friio, les deux Niçois (Salim Ben Seghir et Bilal Nadir), ils ont un niveau que nous n’avons pas aujourd’hui au centre. » Nasser Larguet – Source : L’Équipe (29/07/2021)

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard