OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

OM Nation Fan Club, une reconnaissance pour les supporters étrangers… et une aubaine commerciale ? – P3

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Nous avons jusqu’ici beaucoup parlé « données » et développement commercial dans ce dossier OM Nation. De manière beaucoup plus terre à terre, ce programme a aussi permis de légitimer des centaines de supporters olympiens dans le monde entier via l’ouverture de fans clubs à l’international. Football Club de Marseille est parti à la rencontre de ces supporters de l’autre bout du monde. 

 


 

 

Il y a six mois, nous avions eu la chance d’accueillir Mike et Mika sur notre plateau pour parler du premier Fan Club international officiel : l’OM Fan Club Miami. En Novembre 2017, les villes de Marseille et Miami devenaient jumelles. Une délégation marseillaise composée d’élus et de responsables industriels locaux (dirigeants de l’OM inclus) se rendaient sur la côte Est des États-Unis à cette occasion. Sous la houlette de Miguel Bertran, responsable marketing international, la première pierre de l’édifice était posée avec l’inauguration de l’OM Urban Soccer Five Fan Club lors de ce voyage.  « Ils avaient déjà entendu parler de nous. On a rapidement été contacté par la nouvelle direction qui nous a proposé d’officialiser le tout en mettant ça sur papier. Ils ont été très réactifs » explique Mike, expatrié français à Miami depuis 20 ans et responsable du Fan Club. 

 

 

Le programme OM Nation ne serait lancée qu’à l’intersaison suivante mais l’ouverture de ce premier fan club à l’étranger permettait déjà à l’équipe dirigeante olympienne de poser les bases de ce qu’elle voulait faire dans ce domaine : ancrage du club dans la réalité économique brûlante du moment (partenariat Marseille/Miami) mais aussi reconnaissance d’une Fan Base longtemps ignorée par le club

 

 

 

Carte de la stratégie économique du club à l’international ? 

 

 

 

Les OM Nation Fan Clubs (appellation actuelle) se sont depuis multipliés sur tout le globe et notamment en Afrique et en Asie, territoires clés pour le développement de la marque OM. Intéressant d’ailleurs de noter que PUMA accompagne de très près cette facette de l’OM Nation. Il était notamment question de l’ouverture d’une boutique PUMA/OM à Miami en partenariat avec le Fan Club (toujours en jachère pour le moment). 

 

 

Le président Jacques-Henri Eyraud  n’hésite pas à mouiller la chemise pour officialiser ces regroupements de supporters. Cet été, en plein mercato, il a par exemple fait l’effort de se rendre en Chine pour lancer en grande pompe l’OM Nation Shanghai. Une attention qui touche forcément ses supporters loin de France. « On a eu un événement de 200 personnes avec le président de l’OM sur Shanghai. Pour tous les fans, c’est quasi une séance privée. De plus JHE s’est montré très proches des supporters pendant plus de 4h. C’était pas juste une poignée de main » détaille Bertrand Frachon, responsable du groupe chinois. 

 

 

 

 

 

Fierté d’être reconnus par un club qui maintient un contact régulier avec eux

 

 

Dans les différents échanges que nous avons pu avoir avec les responsables de clubs OM Nation, deux notions reviennent très fortement : la fierté d’être reconnu par le club et les bonnes relations avec l’équipe en charge du programme. 

 

« Cette reconnaissance nous apporte de prime abord la fierté de savoir que le club ait pris le temps de nous contacter. Bien évidemment, nous sommes désormais plus soutenus par le club. Pour chaque journée de match nous avons le visuel appelant nos membres a visionner les matchs dans nos QG officiels. Ceci nous encourage à faire encore plus. »
Yannick Tankeu – OM Nation Douala

 

 

« Ce statut nous a surtout permis d’obtenir une légitimité afin de communiquer de manière officielle, et donc de réunir un nombre plus important de fans à Abidjan. En l’espace deux mois, nous sommes devenus une communauté de supporters mais avant tout d’amis qui nous retrouvons de façon régulière pour partager notre passion. Nous bénéficions maintenant d’un contact étroit avec le club, et surtout de plus de visibilité sur tous les supports de l’OM (site officiel, réseaux sociaux). L’OM nous transmet régulièrement des supports visuels pour nos événements, et nous encourage à poster plus de contenu représentatif de nos activités locales. »
Élie Abijaoudi – OM Nation Abidjan

 

 

« On a une association depuis 15 ans sur Shanghai pour se retrouver entre gens de Sud Est/Provence. On compte parmi nos 150 membres, de nombreux fans de l’OM. L’OM nous sponsorisait en goodies déjà pour des événements ponctuels (tombola, pétanque, tournoi de foot, dîner Noel de l’asso), donc c’est tout naturellement qu’ils sont revenus vers nous pour le projet OM Nation quand c’était dans les tuyaux. J’ai eu des rendez-vous a la Commanderie et beaucoup d’échanges par email et téléphone. Bref la petite équipe de l’OM qui gère ce dossier est jeune, facile d’accès et très pro. Donc très bons contacts avec le Club. » 
Bertrand Frachon – OM Nation Shanghai

 

 

Ces témoignages permettent de constater la continuité de l’apport du club à ces supporters d’un nouveau type qui ont le mérite de structurer la passion olympienne loin de la cité phocéenne.

 

 

DES SUPPORTERS AUSSI AMBASSADEURS POUR LA MARQUE à l’étranger

 

 

 

« Tous ces supporters sont aussi les meilleurs ambassadeurs du club dans le monde » avait expliqué Jacques-Henri Eyraud lors du lancement de l’OM Nation Shanghai. Ces clubs de supporters sont une preuve concrète que la passion pour le club peut s’exporter à des milliers de kilomètres du Vieux Port. D’ailleurs l’OM encourage ces clubs OM Nation à poster des vidéos et photos des événements qu’ils organisent. 

 

 

 

De formidables supports illustratifs  pour d’éventuelles futures négociations commerciales avec des entreprises locales. Les données, c’est bien mais les preuves physiques, c’est encore mieux. Cet après-midi, retrouvez le dernier article du dossier OM Nation consacré aux petites et grandes histoires autour du programme…