Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – [OLYMPIEN] EYRAUD, PEUCHÈRE…

Par Mis à jour le - Publié le

Hèèè ma fouaaa, il ferait presque de la peine Jakenri Erreur…
 
Le recrutement de Paul Aldridge a fait un tarpin gros boucan qu’il n’avait pas vu venir.
 
Alors face à la colère générale et quasi unanime, journalistes, observateurs, supporters et même ses salariés, il a été sommé de s’expliquer. Convoqué devant la presse par l’indignation soulevée par lui-même.
 
L’avez-vous entendu sur RMC au micro de Florent Germain ? Il m’a semblé que la voix était moins assurée qu’à ses débuts quand tout nouveau tout beau il faisait le tour des plateaux pour nous expliquer qu’on allait voir ce qu’on allait voir. On distinguait une certaine blancheur au fond des cordes vocales.
 
Il s’est bien gardé d’utiliser le mot champion, il semble qu’il l’ait rayé de son vocabulaire. Par contre, placer l’OM dans le top 15 européen dans quelques années, voilà sa nouvelle mission.
 
Vous avez pas compris vous. Son crédo, c’est l’or-ga-ni-sa-tion. C’est là qu’on est pas bon. Alors il va voir les grands clubs. Oui, parce que vous ne l’avez peut-être pas relevé mais pour lui, l’OM n’est pas un grand club. Il y en a d’autres devant nous parce que tout simplement, ils sont mieux organisés.
 
Alors, je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais très tôt derrière sa prise de fonction, il avait déjà visité des clubs pour voir un peu comment ils s’y prenaient. Naïvement, je croyais que c’était bon, qu’il avait tout compris. Mais non. Il lui en faut plus, ou bien il est un peu lent, c’est au choix. Paraîtrait que dans les grands clubs on l’appelle le stagiaire, c’est vous dire. Tu vas voir comment il sera compétent notre Jakenri à la St Glinglin, il va tout déchirer, fada.
 
Pardonnez-le, je pense qu’il n’a pas conscience des saucisses qu’il nous sort tellement son esprit se trouve mû par un égo surdimensionné. Il nous dit par exemple que tous les jours, plein de marseillais l’encouragent à continuer son action, alors que je cherche dans mon entourage les personnes généralement les plus indulgentes parfois avec les pires individus de la création, elles lèvent les bras et les yeux au ciel à la seule évocation de son nom, comme si pour lui, il n’y avait plus rien à faire ni espérer. Il n’a plus le respect de personne dans cette ville.
 
Nous avons tous compris au travers de ses propos qu’il n’est pas à la manœuvre dans l’embauche de l’angliche, comme l’aurait appelé San Antonio. C’est la main de McCourt qu’il faut voir ici. Et Jakenri a dû s’exécuter comme un petit soldat docile et sans inspiration. Un employé, quoi. Au fond, ça le rendrait presque plus humain, t’as envie de lui taper sur l’épaule et accompagner ce geste de compassion par un clin d’œil complice, peuchère.
 
Parce qu’on a presque envie de le plaindre, oh. Il a quand même reçu des menaces de mort. Ça me fait rigoler ces menaces qui ont été reprises par toute la presse. Mais va savoir s’il ne les a pas amplifiées pour démontrer tout son dévouement à l’actionnaire irlandais (au fighting spirit particulièrement impressionnant comme le rappelle Benjamin Courmes au départ de chaque Débat Foot Marseille sur le site du FC Marseille). Alors que l’auteur fantaisiste de ces menaces d’opérette s’est confondu en excuses.
 
C’est Romain Canuti (moins drôle) qui a soulevé dans un Talk sur le Phocéen cette idée que le mécontentement lié à l’embauche d’Aldridge arrangeait peut-être Eyraud en position difficile face à McCourt. Les menaces de mort bidon aussi, vraisemblablement. Mais on a compris que si pour les jours du Mercato d’hiver qui restent, on peut envisager de garder le groupe intact jusqu’à la fin de la saison, tout pourrait être remis en question en cas « d’offre qui ne se refuse pas ». Une offre qui ne se refuse pas, qu’est-ce que c’est ? Il l’aura sans doute appris dans un des grands clubs qu’il a visités.
 
En attendant, et sans doute pour se faire pardonner par avance, voilà qu’il invite les adhérents du CAOM et des MTP au match de Coupe de France OM-Strasbourg. Ces groupes n’auront n’auront pas à s’acquitter de la modique somme de 5€. Alors que vraisemblablement ils n’ont rien demandé.
 
Peuchère Eyraud, qui lui dira qu’il est désormais bien tard pour envisager de se faire aimer un jour ? En attendant, tout rentrera dans l’ordre, si ce n’est déjà le cas, bien vite. Surtout si l’OM bat Angers samedi.
 
Vive le grand Roger Magnusson !
 
Thierry B Audibert
@TBAudibert
 
 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0