Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : « Pas un message optimiste pour la suite, car cela peut donner des idées à d’autres clubs… »

Par Publié le - Mis à jour le
Nice - Marseille
Nice - Marseille
Nice - Marseille - Allianz Riviera Stadium - August 22, 2021 in Nice, France. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport) - Allianz Riviera - Nice (France)

Suite aux incidents du match Nice -OM, en plus du match à rejouer, contre toute attente, des joueurs olympiens ont été suspendus. Alvaro a écopé de deux matches de suspension fermes et Dimitri Payet a écopé d’un match de suspension avec sursis. Sébastien Jibrayel, adjoint au maire en charge des sports à Marseille, a affiché son mécontentement sur France Info…

 

 

Jibrayel ne comprend pas pourquoi la commission de discipline n’a pas pris la même décision suite à l’envahissement de terrain à Bastia face à Lyon en 2017. Lyon avait obtenu une victoire sur tapis vert…

 

Je pense qu’il devait y avoir une victoire de l’OM sur tapis vert

 

« On voit que la LFP a sanctionné l’histoire de manière assez sévère et après, côté Marseillais, les joueurs Alvaro et Payet aussi ont été sanctionnés. Dans la deuxième sanction, c’est-à-dire de rejouer le match, je trouve que par rapport à la jurisprudence de 2017 et de Bastia-Lyon, je dis que la LFP a été beaucoup plus sévère. Alors, est-ce que depuis 2017, ça a changé ? Peut-être. C’est une décision qu’il faut respecter. Maintenant, le match va être rejoué et que le meilleur gagne même si c’est un peu compliqué, par rapport à cette jurisprudence, d’accepter cette sanction. On en prend note et on respecte. Je pense qu’il devait y avoir une victoire de l’OM sur tapis vert. C’est un message qui ne me paraît pas optimiste pour la suite, car cela peut donner des idées à d’autres clubs ». Sébastien Jibrayel – Source: France Info (10/09/2021)

 

L’OGC Nice accepte la décision de la LFP

 

Jean-Pierre Rivère a pris la parole sur ces sanctions.

 

« Ce qu’il s’est passé est inadmissible. On déplore évidemment ces incidents. Dans notre esprit, il n’est pas question de faire appel sur cette décision. La commission a fait son travail, en profondeur. Elle a pris ses décisions en dehors de toute la pression médiatique. On comprend la médiatisation, elle a des limites. Notre premier travail c’est de se dire que cela n’arrive plus jamais. On a pris des mesures que l’on a expliqué à la commission, notre travail va être de nous améliorer, cela fait sept ans qu’on était pas passés devant la commission. Dans cette médiatisation, on a un stade avec des supporters, il est clair que la poignée d’individus qui a enfreint la règle a privé notre public de revenir au stade. On est désolés pour eux. En ce qui concerne les supporters, il y a des choses qui me dérangent. On a vu cette personne qui a fait ce salut nazi, heureusement il y a la vidéo, heureusement elle a été interpellée. Après on a nos joueurs qui se sont comportés de manière exemplaire pendant le match, j’ai une pensée pour eux aussi. J’espère que cette épreuve leur donnera l’envie de performer encore plus cette saison. On a un actionnaire qui a investi pour vivre une belle histoire et nous amener vers les sommets, avec la patience qu’il faut pour mener un tel projet. J’ai une pensée pour eux, ils ont bâti un empire, façonné une image, et je suis peiné que nos actionnaires aient vu ce spectacle. Aujourd’hui on souhaite tourner la page, revenir à des choses normales, que le public puisse retrouver le chemin du stade avec quiétude. Cet événement va nous marquer pendant longtemps c’est sûr. » Jean-Pierre Rivère – Source : Communiqué (10/09/2021)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0