PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Pau Lopez lâche humblement, « je ne suis pas un gardien bon au pied… »

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
Pau LOPEZ (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

Dans un entretien accordé à l’Equipe, Pau Lopez évoque son placement sur le terrain mais aussi son jeu au pied. Ce dernier explique sa vision des choses…

 

 

Pablo Longoria et Jorge Sampaoli ont misé sur Pau Lopez afin de venir concurrencer Steve Mandanda. Le portier espagnol joue haut sur le terrain et devient quasiment un joueur de champ par moment. Interrogé sur son jeu au pied dans le cadre d’un entretien accordé à l’Equipe, le gardien estime qu’il n’est pas forcément bon dans ce domaine mais qu’il a appris à mieux gérer ses émotions face à la pression des adversaires…

 

A lire : Mercato OM : Pourquoi ces 4 joueurs sont finalement restés…

 

Il faut simplement contrôler tes émotions — Lopez

 

 

« J’essaye de faire ce qu’on me demande, je ne pense pas aux risques que je prends ou pas. Quand ils m’ont demandé de jouer plus haut, au début c’était compliqué parce que tu te rends compte que tu es de plus en plus haut, tu as l’impression de finir presque dans le rond central. Il faut simplement contrôler tes émotions. Tu te rends compte que tu ne prends pas plus de risques. Parce qu’en jouant comme ça, l’équipe se comporte mieux et les adversaires ont plus de mal. Avec le gardien comme joueur de champ en plus, cela nous donne un avantage sur l’adversaire. Après, bien sûr, si un jour je prends un lob, je vais en entendre parler un bout de temps (rires) ! Je connais plein de gardiens qui sont meilleurs que moi dans ce domaine, qui ont une meilleure maîtrise. Mais moi, je suis les consignes. On me dit : tu contrôles le ballon, quand lui vient, tu joues là, quand cela vient de là, tu joues là. Et je le fais. C’était pareil avec Setien au Betis. Au début, j’avais du mal, je jouais trop vite, je ne laissais pas vraiment l’adversaire s’approcher, j’avais l’impression qu’il était trop proche de moi. Mais je me suis adapté. Je ne suis pas un gardien bon au pied, mais je m’adapte et essaye toujours de lire le jeu. C’est le style de l’équipe qui m’oblige à ça. Si tu es trop bas et qu’ils veulent jouer avec toi, cela coupe l’équipe en deux. Je dois rester proche de la ligne des défenseurs pour qu’ils puissent me trouver. Je prends du plaisir à jouer comme ça, mais je prends surtout du plaisir à gagner, comme tous les joueurs. Le « Mister » a cette méthode et il gagne. Un autre entraîneur peut préférer tout verrouiller et jouer bas, et s’il gagne, il aura raison. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de jouer. » Pau Lopez – source : L’Equipe (01/02/2022)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola