PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM PSG – Florent Gautreau explique ce qui est terrible pour cet OM

Publié le - Mis à jour le

Sur les ondes de RMC Sport, Florent Gautreau a donné son sentiment sur la défaite de l’Olympique de Marseille au stade Vélodrome ce dimanche soir face au PSG (0-2).

Dans l’After Foot, Florent Gautreau est revenu sur le contenu du match OM PSG (0-2)  côté marseillais à l’occasion du match de clôture de la 28e journée de Ligue 1.  Pour le journaliste de RMC Sport, les olympiens ont été en dessous de tout en jouant à 11 contre 10 après l’expulsion du joueur parisien.

A lire aussi : OM – PSG : COLERE CONTRE L’ARBITRAGE ! Satisfaction de la 1ère mi-temps et PESSIMISME !

Pour Florent Gautreau cet OM est très faible

 

« En première période c’était correct du côté de l’OM; mais ensuite à 10 contre 11 en seconde période ils ont été nuls. Déjà techniquement c’est nul que ce soit en première ou en deuxième. Comme prévu, on en est à trois défaites en trois matchs face à des vrais adversaires dans la série que l’on attendait. Ce qui est le plus dur ce soir c’est de voir un OM, qui est un gros club de notre Ligue 1, aussi faible dans un « classique ». Tu as ce fait de jeu où tu te retrouves à 11 contre 10 et quand ils reviennent de la pause c’est Paris qui presse et met la pression, » a ainsi déclaré Florent Gautreau dans l’émission l’After Foot.

A lire aussi : OM PSG (0-2) : Blessure de Mbemba, soirée cauchemardesque malgré le carton rouge !

L’entraineur de l’OM Jean Louis Gasset évoquait au terme de la rencontre des faits de matchs importants lors de ce classique OM PSG :

« Il y a deux faits majeur en deuxième période. Le premier c’est la sortie de Mbemba à la 50e minute. Le temps que Samuel Gigot se remette en jambes alors qu’il n’a pas joué depuis Montpellier (25 février), on se prend le premier but dans la foulée. » Le coach olympien poursuit avec le second fait de jeu important a ses yeux.
« Le deuxième fait majeur c’est le but refusé parce que la frappe de Veretout il la met de l’autre côté (de Luis Henrique, sanctionné d’un hors jeu de position, NDLR) donc je me languis de revoir les images. Si on égalise à 1-1, on peut les mettre dans leurs 30 derniers mètres pendant 15-20 minutes et là on peut gagner. C’est pour ça que c’est frustrant »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0