Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: « Sampaoli fait n’importe quoi »

Par Publié le - Mis à jour le
Jorge Sampaoli Photo by Icon Sport

L’Olympique de Marseille est moins spectaculaire qu’en début de saison. Le rendement offensif est beaucoup moins bon. Pour Kevin Diaz, Sampaoli est responsable du mauvais match des Marseillais face à Nice ce mercredi…

 

 

Après avoir enchaîné deux 0-0 face à la Lazio, l’Olympique de Marseille a marqué un but face à Nice par l’intermédiaire de Dimitri Payet, mais n’a pas pu s’imposer.

Kevin Diaz s’en ai pris à l’entraineur marseillais, Jorge Sampaoli :

 

J’ai trouvé l’OM catastrophique– Diaz

 

« Autant j’ai été indulgent avec les Marseillais après le Classico. Je n’en démords pas, j’ai trouvé un match cohérent de leur part. Mais ce soir, attention, je les ai trouvés catastrophiques. Ils ont eu dix minutes, cinq en première période et cinq en deuxième, qui leurs ont permis d’arracher un match nul. Je vais commencer par l’entraineur en premier, je l’aime bien Sampaoli mais là si c’est Villas-Boas ou Rudi Garcia qui te mettent en deuxième mi-temps pendant 20 minutes mon ami Luis Henrique, que j’ai beaucoup défendu la saison dernière, mais là ça commence à se voir qu’il est encore limité pour la Ligue 1 pour l’instant, ils se font critiquer. J’aime bien Sampaoli, il procure des émotions mais, parfois, il fait absolument n’importe quoi ! Ça aussi faut l’entendre et il faut le dire ! » Kévin Diaz— Source: RMC (28/10/21)

 

 

Si les résultats sont moins bons qu’en début de saison, Jérôme Rothen a confiance en Sampaoli :

 

Sampoli a les qualités pour relancer l’OM– Rothen

 

« Sampaoli a les qualités pour relancer l’OM. D’autant plus que sur les derniers matchs, il a changé les choses et fait preuve de pragmatisme. Contre la Lazio, c’était plus facile à lire son dispositif. Il a ramené une vraie communion avec les gens et le côté spectacle. Les résultats ont été un peu moins bons. Il a dû se dire qu’il fallait garder le côté spectaculaire, mais surtout prendre des points. La confiance peut s’évader si les résultats ne sont pas là. Depuis la défaite Lille, il a été au bout de ce qu’il faisait dans sa folie. Contre la Lazio et Paris, ils ont été bons défensivement et devant, ils sont très dépendants de Payet. » Jérôme Rothen— Source: RMC (27/10/21)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0