PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Stéphane Guy décrypte l’élément essentiel du jeu de Tudor !

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
Igor TUDOR head coach of Marseille before the Ligue 1 match between Marseille and Clermont on August 31, 2022 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

Sur RMC ce mercredi soir, Stéphane Guy est revenu sur l’interview d’Igor Tudor donné à l’Equipe. Le journaliste a grandement apprécié un élément du jeu du coach croate. 

 

Ce mercredi, l’Equipe a publié un long entretien d’Igor Tudor où il parle notamment de son idée de jeu et de sa façon de travailler en tant qu’entraîneur. Le coach de l’Olympique de Marseille a notamment grandement séduit Stéphane Guy, journaliste et chroniqueur sur RMC.

 

 A LIRE AUSSI : OM : Tudor fait une sacrée annonce concernant Vitinha (et Sanchez) !

 

« Ce qui m’a marqué c’est l’idée de la culture de l’effort, évidemment. C’est son credo. J’ai un ami de Daniel Riolo comme consultant, Paul Le Guen qui disait que le football c’était d’abord courir. Et c’est ce que j’ai lu dans l’interview de Tudor. Cette culture-là. Et puis, le deuxième élément qui m’a marqué, c’est ce moment de début de saison qu’il explique qu’il n’y a pas l’épaisseur d’un papier de cigarette entre Longoria et lui et que c’est la clé de la saison de l’OM. Mais après, malgré tout cela et le bien que j’en pense et le bien que cela fait quand on lit cette interview remarquable. Bravo à l’intervieweuse Mélisande Gomez ⁦ qui nous a livré un entretien formidable… Malgré cela, la saison de l’OM, à 10 journées de la fin de la saison, elle est en suspend. Malgré les belles idées qu’il a, il va être confronté au résultat final. » Stéphane Guy – Source : RMC (29/03/23)

 

 

Ma façon de travailler peut déplaire à beaucoup de joueurs

« Je suis exigeant, oui, c’est vrai. Je veux qu’on travaille, parce que plus tu travailles et mieux cela se passe le dimanche. Mais je ne vais pas au-delà de ce qui est possible, sinon nous aurions dix blessés par semaine. Après, si tu peux pousser à 100, pourquoi t’arrêter à 60 ? Si au-dessus de 100 tu te blesses, alors moi j’essaie toujours de viser le 99. Le problème, c’est que tout le monde ne voit pas les choses comme moi. Les joueurs s’habituent vite à travailler à 50 ou 60 %, et du coup ma façon de faire peut ne pas leur plaire. (…) Si on compare avec les autres sports, c’est dans le foot que l’on travaille le moins ! Quand tu vois ce que font certains sportifs… J’ai vu le programme hebdomadaire de Jakob Ingebrigtsen (un athlète norvégien spécialiste de demi-fond). Le lundi, 10 km le matin et 10 l’après-midi, le mardi, du fractionné, le mercredi, il enchaîne… De toute la semaine, il n’a pas un jour de repos, c’est ça le plus beau ! Le problème, dans le foot, c’est que tu peux avoir des résultats de plein de façons différentes, et donc tout le monde peut avoir raison. Tu peux dire : « On a travaillé tranquille et dimanche on a gagné. » C’est le seul sport où l’équipe la plus mauvaise peut gagner, et cela donne raison à beaucoup de monde. » Igor Tudor – L’Équipe (29/03/2023)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0