OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

OM : « T’as beau avoir changé d’entraîneur, de système, ce sont toujours les mêmes joueurs… » #DFM

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
@FCM

Défait 2-0 par Reims au stade Vélodrome samedi après-midi,  l’OM a rencontré beaucoup de problèmes lors de ce premier match. Mais où était le fameux pressing instauré par Villas-Boas lors des matchs de préparation ? Notre journaliste, Nicolas Filhol, se livre sur ses impressions d’après match dans le DFM… 

 

 

 

 

L’OM s’est incliné samedi dans la journée au stade Vélodrome face à Reims (0-2). En plus d’avoir observé un OM maladroit (2 frappes cadrées sur 10), on a aussi pu voir que le fameux pressing instauré par Villas-Boas lors des matchs de préparation avait totalement disparu. Qu’est-ce qui différenciait cette équipe de celle de l’année dernière ? C’est la question que se pose notre journaliste Nicolas Filhol dans le DFM…

 

« j’attendais un changement de jeu » n.filhol

 

« Ce que j’attends c’est un changement de jeu. Ça me faisait moyennement peur de me retrouver avec les mêmes joueurs et finalement après ce match là je m’inquiète. On a beau avoir changé de système de jeu avec un 4-3-3, c’est les mêmes joueurs et les mêmes lacunes. Germain, fantomatique, qui touche pas un ballon et la défense toujours aussi perméable, c’est quand même assez incroyable. On a vu aussi des joueurs en dessous de leur niveau comme Kamara, un peu empâté, mal placé et un peu lent. Les bonnes choses que l’on a vues lors des matchs de préparation, comme un pressing, par moments, très important, on les a pas trop vus. Strootman était complètement perdu, il ratait des passes à un mètre. Autant la défaite, c’est désagréable, mais ça peut arriver, autant un contenu pareil m’inquiète vraiment. »
Nicolas Filhol – source : FCM

 

Pour revoir DFM en intégralité :

 

 

 

LE SOMMAIRE : 

 

➡️ Le regard de Mathieu Valbuena sur OM – Reims
 
➡️ Le Gros Débat : OM – Reims, une inquiétude prématurée ou justifiée ? 
 
➡️ Le Petit Débat : Départ de Thauvin, désastre ou opportunité ?