Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: Un ancien joueur de L1 explique la méthode Tudor

Par Publié le - Mis à jour le
Foto Paola Garbuio/LaPresse 08 maggio 2022 - Verona, Italia Sport, Calcio Hellas Verona vs Milan - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2021/2022 - Marcantonio Bentegodi. Nella foto: Igor Tudor (Hellas Verona); ; Photo Paola Garbuio/LaPresse May 08, 2022 - Verona, Italy Sport, Soccer Hellas Verona vs Milan - Italian Serie A Football Championship 2021/2022 - Marcantonio Bentegodi Stadium. In the photogor Tudor (Hellas Verona); ; - Photo by Icon sport

Jorge Sampaoli a annoncé son départ de l’Olympique de Marseille ce vendredi. Le coach argentin devrait être succédé par Igor Tudor. D’après nos informations, il devrait être à Marseille dès lundi. Un accord verbal a été trouvé entre Longoria et le Croate. Adrien Tameze, ancien joueur de Nice a eu l’homme 44 ans comme coach sous le maillot de l’hélas Vérone…

 

 

 

En février dernier, l’ancien joueur de Nice Adrien Tameze dressait un portrait flatteur du futur probable coach de l‘OM dans les colonnes de RMC. Selon lui, le pressing demandé est intense :

 

 

Il se projette offensivement aux abords de la surface adverse– Tameze

 

« Il veut que j’utilise mon gros volume de jeu pour aider l’équipe, que j’apporte défensivement comme offensivement. Il aime bien que le milieu de terrain descende sur la ligne des défenseurs pour aider à la construction avec un joueur en plus, mais aussi qu’il se projette offensivement aux abords de la surface adverse. C’est grâce au travail fait à l’entraînement qu’on peut le reproduire en match. Tout à l’heure, je disais que j’étais un peu fatigué après la séance d’entraînement de ce matin, mais c’est notre méthode. C’est beaucoup de courses, beaucoup de séances de musculation, beaucoup d’exercices de pressing et de un-contre-un. Il y a toujours de l’intensité dans les exercices et dans les jeux. » Adrien Tameze— Source: RMC (19/02/22)

 

La possession pas un élément important de son jeu– Crochet

 

« La méthode Tudor ne fait pas de la possession un élément important de son jeu, mais l’agressivité au moment de la récupération du ballon est essentiel. Son but est d’agresser les adversaires pour qu’ils ne peuvent pas installer leur jeu. L’Hellas Verone c’était l’équipe qui pressait le plus sans ballon en Serie A. Son équipe est organisée en 3-4-2-1, il n’a pas souhaité rester car il ne reste pas très longtemps dans les clubs. Sa philosophie est totalement différente de celle de De Zerbi, Tudor c’est plus physique et agressif. Ce qui plait aux joueurs, c’est l’intensité qui met dans les entrainements. Il faudra que les joueurs s’habituent à un nombre de course important. » Johann Crochet— Source: RMC (01/07/22)

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0