Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Penalty, objectif, tactique… les 3 infos OM qu’il ne fallait pas manquer ce jeudi !

Par Publié le - Mis à jour le
Bouna Sarr - Marseille Ligue 1 match Amiens SC / Olympique Marseille

 

 

Garcia ne veut pas encore parler de podium

 

 

L’OM se retrouve second au classement. Une place qui devrait augmenter inintérêt médiatique des médias nationaux. Pour autant, Rudi Garcia ne veut pas s’enflammer et penser à la prochaine Ligue des Champions. Le coach de l’OM reste fixé sur son objectif de finir dans les 4 premiers.

 

Garcia est satisfait mais veut que cela dure, il s’est exprimé mercredi soir en conférence de presse au Stade Saint-Symphorien de Metz.

 

« Dans l’ordre, on a réalisé le travail. On devait gagner chez la lanterne rouge, on l’a fait. On aurait pu mieux entamer le match, se mettre à l’abri plus vite. Mais dans l’ensemble, on a fait notre job. Cela m’a aussi permis de gérer un peu avec des changements, pour faire souffler quelques joueurs. On a ensuite eu la satisfaction d’apprendre que les autres n’avaient pas gagné… Ce qui fait qu’on passe 2e, mais on est très loin du terme du championnat, il y a encore plein de journées. (…) Ce qui compte, ce sera d’être le plus haut possible en fin de saison. Je n’oublie pas que ce n’est pas le moment de s’enflammer. Il faut qu’on garde les pieds sur terre, qu’on reste humble. Le championnat est très long, on verra où on sera à la fin. L’objectif ne change pas : être dans les quatre premiers. Il y a tellement de matches à jouer qu’on va se contenter de se concentrer sur Montpellier. Pour l’instant, ça se passe bien, tout simplement. » Rudi GarciaLa Provence


L’OM penche à droite

 

L’un des problèmes que nous soulignons fréquemment sur Football Club de Marseille est le manque de présence offensive à gauche avec des « ailiers gauches » trop placés dans l’axe. Avec Lucas Ocampos sur le terrain, ce problème est moindre. L’argentin se place bien sur son côté et apporte donc de l’activité.

 

 

 

Plus bas que Thauvin et Payet, le numéro 5 marseillais redescend beaucoup pour toucher ses ballons. Il défend beaucoup, ce qui explique cette position moyenne. Problème résolu donc ? Pas complètement…

 

Hier soir, la relation Sakaï/Thauvin a fait des merveilles et ça se voit dans les stats.

 

 

Les attaques de l’OM sont

parties…

du côté gauche du centre du côté droit
31% 20% 49%

Crédit : WhoScored.com

 

Pratiquement la moitié des attaques marseillaises sont parties du côté droit contre Metz. Un pourcentage habituel pour l’OM de Garcia. Il faut dire qu’hier particulièrement, Sakaï a été très bon et très actif avec 85 ballons touchés hier soir, même plus que Thauvin et ses 72 ballons.

 

Avec un Ocampos buteur et une équipe dominatrice et victorieuse, il n’y a pas lieu de s’alarmer. Par contre, attention à ne pas devenir trop prévisible dans les semaines à venir…

 


 

L’OM fâché avec les penaltys !

 

Un fait commence à beaucoup énerver les supporters marseillais, les zéro penaltys accordés par les arbitres à l’OM depuis dix mois. Il n’y a pas que les supporters que ça énerve puisque Rudi Garcia en parle lui aussi régulièrement.

 

David Wall, statisticien chez Opta, le roi de la stat, a d’ailleurs souligné avant le match de Metz que ce n’était pas un problème de ballons touchés dans la surface puisque si l’on se fie à ce chiffre, les hommes de Garcia auraient pu en obtenir 6 depuis le dernier qui leur a été accordé le 27 Janvier dernier.

 

 

 

Rien que sur les deux derniers matchs de championnat, deux situations litigieuses auraient pu engendrer deux coups de pieds de réparation pour les hommes de Rudi Garcia. Contre Guingamp, Luiz Gustavo est coupé dans la surface de réparation… rien du tout dit monsieur l’arbitre !

 

 

Rebelote hier soir, contre Metz, Rami est poussé dans la surface, pas de penalty. Même situation, quelques heures plus tard pour le PSG, l’arbitre s’empresse de désigner le point de penalty.

 

 

L’OM est d’ailleurs cette saison l’une des trois seules équipes à ne pas avoir obtenu de penalty (avec Amiens et Montpellier), loin des 7 de Nice et des 6 de Paris et Saint-Étienne.

 

 

Ne crions pas au complot arbitral mais reconnaissons tout de même que ce qu’il se passe actuellement est anormal. L’OM joue suffisamment dans la surface adverse (5,8% du temps hier + 16 tirs) mais voit le bénéfice du doute jouer systématiquement contre lui. À un moment, ça fait beaucoup…

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

    Liga228 Situs web judi bola terpercaya terbesar dan terpercaya di Indonesia.

    Winning228 sebagai Agen Bola Terbaik terpercaya dan terbaik se-asia.

    situs idn poker terbesar di Indonesia.

    List website idn poker terbaik. QQCuan Situs Judi Bola Resmi Terlengkap Tahun Ini

    Situs agen slot terpercaya dan resmi

    slot hoki gacor

    game slot online