OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

Pourquoi les abonnés Virages n’ont pas eu l’OM Nation gratuitement ? – P2

.
Info Chrono
Top articles de la semaine


 

Pour adhérer à l’OM Nation, il faut débourser 50€ (ou 35€ pour les moins de 13 ans). Sauf si vous êtes abonné en tribune Ganay ou Jean-Bouin pour la saison 2018/19, là c’est gratuit… En virages, il faut payer pour profiter du programme. Un traitement de faveur qui a vivement fait réagir certains supporters qui se sont sentis laissés-pour-compte. 

 

 

Pourquoi cette distinction ? FCM vous livre des éléments de réponse. 

 

 

La convention club/GROUPES DE Supporters, un blocage pour les données des utilisateurs ? 

 

 

 

Afin de valider une inscription à l’OM Nation, il est obligatoire d’accepter la collecte de ses données personnelles à l’usage commercial du club. Or, en 2016, les groupes de supporters ont insisté lors des négociations de la convention qui régie leur relation avec l’OM pour que les données de leurs adhérents ne soient pas utilisées à des fins commerciales

 

 

 

 

 

 

A LIRE AUSSI : La convention OM/Supporters dévoilée en détails

 

 

 

La convention interdit le démarchage commercial sur les données transmises par les associations de supporters. Certains groupes, défenseurs de la « mentalité Ultra », ont déjà mis beaucoup de temps avant d’accepter la communication des listings de leurs adhérents participants aux déplacements, par exemple. Pour des raisons de sécurité, passe encore. Mais pour un démarchage commercial ? Difficile de l’accepter ! 

 

 

« On a fait rajouter cet article là pour que ça demeure quelque chose de sécuritaire et non pas de commercial. Les noms sont transmis pour des raisons de sécurité. On a maintenu le fait que l’OM ne prenne pas les supporters pour des consommateurs lambda. On a rajouté cette clause pour ne pas qu’il les démarche. On transmet un certain nombre de données sur les adhérents pour qu’ils fassent le triptyque avec le tiers de confiance (Digitick) pour éditer les abonnements. »
Un responsable de groupes de supporters

 

 

Deux éléments viennent cependant s’opposer à l’hypothèse d’un OM Nation non proposé gratuitement en Virages à cause de la convention *.

La collecte des données ne se fait pas de manière automatique dans le cadre de l’OM Nation. Elle repose sur le consentement individuel même pour les abonnés Ganay ou Jean Bouin qui doivent entrer un code pour activer leur OM Nation puis cocher la case autorisant la collecte de leurs données.

Si l’adhésion à l’OM Nation lui avait été offerte, l’abonné en Virages aurait du consentir personnellement à la collecte de ses données de la même manière (et ainsi contourner la convention).

 

 

 

De plus, malgré la convention, certains démarchages commerciaux à destination des supporters en Virages ont déjà été effectués par l’ancienne direction. Cela avait valu au club quelques problèmes avec les Yankee qui avaient fait constater par huissier ces approches commerciales. Un accord de conciliation avait été trouvée entre le groupe et le club après l’arrivée des nouveaux dirigeants pour repartir sur des bases saines et notamment oublier ces écarts à la convention. 

 

 

 

À l’heure de prendre des décisions concernant l’OM Nation dans les virages, nul doute que ce précédent judiciaire a du avoir un certain impact… À partir du moment où l’on incite à l’adhésion à un programme, cela peut-il être considéré comme un démarchage commercial ? 

 

 

 

 

Augmentation des tarifs en Ganay et Jean Bouin

=

logique d’offrir l’OM Nation ? 

 

 

 

 

 

De manière plus prosaïque, offrir l’OM Nation cette année aux abonnés Ganay et Jean Bouin pouvait s’apparenter à une compensation pour l’augmentation du prix des places dans ces zones du stade. Un responsable de groupe de supporters ajoute : « Ils cherchent peut-être aussi à vendre l’OM Nation aux gens des virages mais ils n’ont pas encore trouvé la formule. C’est un autre type de cible qu’en Ganay ou en Jean-Bouin. »

 

 

 

Dans le premier article de ce dossier, nous avons pu constater que pour l’OM Nation l’objectif en terme de base de données était bien plus vaste que les 67 000 potentiels abonnés au stade. En terme de billetterie le programme cherche également à atteindre les spectateurs occasionnels de matches de l’OM. L’un de ses arguments forts est d’ailleurs la priorité aux adhérents OM Nation pour l’achat de places lors des grosses affiches (à l’image des 15 jours de priorité pour OM/PSG). 

 

Ce programme qui va offrir une base de données mondialisée peut-il impacter encore plus la billetterie du club ? 

 

 

 

L’OM, dans les Conditions Générales de Vente, insiste beaucoup sur l’importance de l’exactitude des données communiquées dans le cadre d’une inscription à l’OM Nation. Le système de vente d’abonnements mis en place depuis 2016 avec Digitick ne garantit pour le moment toujours pas cette sécurité au niveau des données utilisateurs transmises pour s’abonner. L’OM Nation, supposé plus sûr, pourrait-il devenir la plateforme de billetterie obligatoire par laquelle passer dans un futur proche ? 

 

  • * Hypothèse soumise à l’OM comme d’autres questions restées sans réponses.