OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

Rami, le plus heureux, mais conscient que « le plus dur reste à venir »

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

 

 

 

Il y a un gros déçu de la liste des 23 de Didier Deschamps c’est Dimitri Payet. Le meneur de jeu olympien, blessé, n’est même pas dans la liste des réservistes. Par contre, Adil Rami fera cette Coupe du Monde en Russie. Le défenseur marseillais profite de la grave blessure de Laurent Koscielny. Il a confié son bonheur à RMC, malgré le spleen de la défaite en finale de Ligue Europa mercredi…

 

 

A Lire : OFFICIEL : LISTE DES BLEUS AVEC TROIS MARSEILLAIS MAIS SANS… PAYET !

 

 

J’ai vu ma mère en larmes

 

 

« Après la blessure de Laurent, je me suis posé des questions. Je me disais que j’avais un peu plus de chance d’y être. Quand on entend son nom et qu’on voit sa tête en direct à la TV, c’est un électrochoc. Nous les Marseillais, on vit un ascenseur émotionnel. Je suis quelqu’un de sensible, je suis désolé pour la blessure de Laurent. J’ai toujours été fidèle à ma devise: être le plus performant possible. Je pense n’avoir volé cette sélection à personne. Je suis le plus heureux. C’est une journée bizarre. Je rêvais tellement de gagner la Ligue Europa avec Marseille, mais je suis super heureux de rendre fier ma famille. J’ai vu ma mère en larmes. Mais le plus dur reste à venir. » Adil Rami – RMC