OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

Rue d’Aubagne : Les supporters de l’OM, « quand il y a des drames, ils jouent le jeu »

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Le drame de la Rue d’Aubagne a touché la France entière. Encore plus les supporters de l’OM qui ont donné le maximum pour soutenir les victimes.

L’effondrement des bâtiments de la Rue d’Aubagne a été l’une des priorité des supporters de l’OM. Ils ont eu la volonté d’habiller le Vélodrome de messages à l’intention des familles de victimes. 

 

Une vive émotion pour le quartier marseillais

 

Hervé Chalchitis, responsable de la sécurité de l’OM, se rappelle des tifos des groupes de supporters de l’OM : «Marseillais unis» (Dodgers), «Noailles meurt, Marseille en deuil» (MTP) ou encore «Les ultras Marseille partagent la douleur du quartier de Noailles… Interdits mais solidaires» (Commando Ultra 84, interdit de tribune lors de ce match).

«J’avais déjà vu cette solidarité au Vélodrome, notamment lors de l’effondrement du pont Morandi de Gênes (le 14 août, qui avait provoqué la mort de 43 personnes). Les supporters marseillais sont ce qu’ils sont, mais quand il y a des drames, ils jouent le jeu. Mais, cette fois, l’émotion était plus grande car ça touchait le coeur de la ville. C’est pour ça que je n’ai pas empêché les supporters ultras suspendus (les CU84) de venir quand même mettre leur bâche, car ça leur tenait très à coeur. Pendant la minute de silence, j’avais peur qu’un énergumène se mette à crier, mais non, ils l’ont tous respectée.»Hervé Chalchitis, responsable de la sécurité de l’OM – L’Equipe