Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Transferts OM : La justice continue les interpellations

Par Publié le - Mis à jour le

En novembre dernier, la mise en garde à vue de plusieurs présidents de l’OM dont l’actuel, Vincent Labrune, avait fait du bruit. L’OM avait publié un communiqué sur son site officiel : « Les auditions de ce jour s’inscrivent dans un travail d’investigation entamé il y a près de 2 ans portant notamment sur les conditions autour d’anciens transferts de joueurs. Depuis l’ouverture de cette enquête, le club et ses dirigeants n’ont cessé de collaborer avec la justice et de contribuer à la manifestation de la vérité. » La justice enquête sur de possibles rétro-commissions en marge des transferts. Pape Diouf et Jean-Claude Dassier ainsi qu’une quinzaine de personnes dont des intermédiaires, agents de joueurs, agents administratifs et avocat avaient été interpellées dans le cadre de cette affaire. Aucune mise en examen n’avait été prononcée, mais ce mardi d’autres acteurs dans ce dossier ont été interpellés.

 

« Une dizaine de personnes sont en garde à vue à Marseille »

 

Selon France Info, « une dizaine de personnes sont en garde à vue à Marseille dans l’enquête sur les soupçons de transferts litigieux à l’Olympique de Marseille. Elles ont été interpellées ce mardi matin. Elles sont soupçonnées d’avoir joué un rôle dans un certain nombre de transferts de joueurs de l’Olympique de Marseille. Notamment celui d’André-Pierre Gignac de Toulouse à Marseille en août 2010 pour plus de 18 millions d’euros. » A sa sortie de garde à vue, Pape Diouf avait donné une conférence de presse pour faire un point sur cette enquête et écarté les soupçons. L’ancien président de Marseille affirmait qu’aucun fait ne lui a été reproché durant sa garde à vue et qu’il n’a joué qu’un simple rôle de « consultant » pour décrypter les rouages du football en matière de transfert (voir ci-dessous).

 

Diouf s’explique après sa garde à vue

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0