Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

« Un club comme l’OM est susceptible d’intéresser Tielemans, c’est sûr, car il jouerait là-bas »

Par Publié le - Mis à jour le
Anderlecht's Youri Tielemans celebrates during a third match of the group stage (group C) of the Europa League competition between German club FSV Mainz and Belgian soccer team RSC Anderlecht, Thursday 20 October 2016, in Mainz, Germany. Photo: Virginie Lefour / Belga / Icon Sport


C’est l’une des pépites belges les plus convoitées. Youri Tielemans serait aussi une cible de l’OM même si Monaco est annoncé comme le favori sur ce dossier. Le jeune milieu de terrain a aussi des sollicitations de grosses écuries européennes, cependant il aurait comme préférence d’effectuer une étape dans un club intermédiaire comme l’affirme le journaliste au quotidien belge Sud Presse, Didier Schyns à nos confrères du Phocéen.

 

 

La priorité de Tielemans est d’aller dans un club intermédiaire

 

 


« C’est la star montante du football belge, et malgré son jeune âge, il s’installe comme un pilier de la sélection. Ce sera à coup sûr le prochain soulier d’or belge, d’ailleurs. Il a tout pour lui, une technique incroyable, la vista, une frappe de balle énorme des deux pieds qui lui permet de marquer beaucoup de buts pour un milieu. Il a d’ailleurs mis récemment deux buts face à Ostende en trois minutes, avec une lucarne de 25 mètres du droit, et une du gauche ! Il est en pleine bourre, et on sait déjà qu’il va partir cet été pour au moins 25 millions d’euros. Il n’y a jamais rien de négatif sur lui, et tous ses entraîneurs louent sa mentalité. Il fait l’unanimité à tous les niveaux, et en plus, il a une « gueule » comme on dit. Il est sûr qu’il va partir cet été. On sait que l’Atlético et surtout Dormund sont sur lui depuis des années, mais sa priorité est d’aller dans un club intermédiaire avant de rejoindre un top club, car il veut être titulaire. Des clubs comme Marseille, Lyon ou Monaco sont susceptibles de l’intéresser, c’est sûr, car il jouerait là-bas. »

 

Didier Schyns – source : Le Phocéen


 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0