Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Bordeaux – OM : Oui, mais…

Par Publié le - Mis à jour le
Valentin RONGIER of Marseille and Toma BASIC of Bordeaux during the French Ligue 1 Soccer match between Bordeaux and Marseille at Stade Matmut Atlantique on February 2, 2020 in Bordeaux, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Matmut ATLANTIQUE - Bordeaux (France)

Avec le grand nombre de contaminations liées au Covid, la Ligue est obligé de reporter certains matches. Bordeaux veut décaler celui face à l’OM ce vendredi, pour l’instant il est confirmé…

Particulièrement touché par le Covid, l’effectif bordelais est affaibli. La direction du club tente donc de faire reporter le match face à Marseille prévu ce vendredi en ouverture de la 20e journée de Ligue 1. Cette rencontre est pour le moment maintenue car selon l’Equipe, la demande du FCGB « n’a pas été retenue, car dans le dossier transmis ce mercredi matin par le club bordelais, il n’y a « que » huit joueurs positifs au Covid-19, alors qu’il en faut 11 sur un groupe de 30 pour que le report soit effectif. »

A lire : OM : Les Girondins de Bordeaux font tout pour ne pas jouer ce match !

Pour l’instant le match doit se jouer !

Bordeaux estime qu’une partie des joueurs de nouveaux disponibles après leur protocole Covid ne seront pas apte à jouer ce match. De plus, si plusieurs cas sont de nouveaux détectés d’ici vendredi, et que moins de 20 joueurs (dont un gardien) sont disponibles, le match sera reporté. Si cette rencontre se joue demain, elle se fera dans une ambiance particulière…

En effet, la direction bordelaise a décidé de joue ce match à huis clos pour protester, ce qui pourrait engendrer une atmosphère tendue avec les supporters. En effet,  le groupe de supporters bordelais Ultramarines a publié un communiqué menaçant…

Les supporters bordelais menacent !

« À 48 heures d’un match à la saveur pour le moins particulière, et au regard des incertitudes planant sur la tenue de ce Bordeaux-Marseille, nous, supporters des Girondins, tenons à prendre la parole publiquement. Avec une équipe décimée (au moins 17 absents) suite à une recrudescence de cas de COVID-19, notre club n’est définitivement pas en mesure de jouer ce match. Le maintenir dans de telles conditions et dans un stade vide serait vécu, à juste titre, comme une terrible injustice. Ce match, et c’est une question de bon sens, doit être ajourné sine die afin qu’il se tienne plus tard dans des conditions dignes et loyales. Soyons clairs : à Bordeaux, cette rencontre déchaîne les passions comme aucune autre. Il y a, bien sûr, l’invincibilité en cours sur nos terres, à laquelle les supporters girondins sont très attachés, mais également une rivalité sportive qui va bien au-delà. Nous parlons d’un rendez-vous incontournable pour plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque année, qui se sentent déjà meurtries par l’impossibilité qui leur est faite d’accéder au stade. Rajoutez à cela un contexte sportif plus que délicat où chaque point compte et vous obtenez un baril de poudre prêt à exploser. Si nous tenons à nous exprimer publiquement, ce n’est pas seulement pour rappeler tout cela, mais également pour mettre en garde les autorités. Si le match est maintenu dans de telles conditions, il sera bien difficile de canaliser les milliers de supporters des Girondins en colère qui accèderont aux abords du stade vendredi malgré le huis clos, et auxquels nous nous joindrons. Nous en appelons donc à la responsabilité des autorités compétentes afin qu’elles prennent la mesure des événements. Nous ne demandons aucune faveur : juste que soit appliqué le bon sens et les règles en vigueur dans cet épisode pandémique qui nous affecte tant. » Communiqué des Ultramarines (05/01/2022)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0