Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

[M.A.J] OM – Ajaccio : Le onze d’Igor Tudor avec une surprise et Alexis Sanchez finalement titulaires !

Par Publié le - Mis à jour le
Igor TUDOR head coach of Marseille before the Ligue 1 match between Marseille and Clermont on August 31, 2022 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

A 17h, l’Olympique de Marseille affronte Ajaccio dans le cadre de la dixième journée de Ligue 1. Voici l’équipe qu’Igor Tudor a décidé d’aligner. 

 

Après avoir enchaîné deux victoires en Ligue 1 et en Ligue des Champions, les Marseillais vont affronter Ajaccio au Stade Vélodrome ce samedi à 17h.

Pour cette rencontre de la dixième journée de Ligue 1, Ruben Blanco est titularisé dans les buts. Devant lui, la défense à trois est composée de Mbemba, Balerdi et Gigot. Au milieu de terrain, Veretout est remplacé par Rongier et Gueye en l’absence de Guendouzi. Suspendu face à Angers, Tavares est de retour. Kaboré est titulaire pour remplacer Clauss, blessé face au Sporting. Devant, Gerson est associé à Payet et Sanchez.

A lire : OM – Ajaccio : Compos probables, chaîne TV, statistiques… La feuille de match !

Le onze de l’OM avec Payet

 

Blanco
Mbemba, Balerdi, Gigot
Kaboré, Rongier, Gueye, Tavares
Gerson, Payet
Sanchez

 

 

Déclarations d’avant-match

« C’est une belle chose d’avoir un stade plein, c’est stimulant car il y a une symbiose entre nous et le public. Contre Ajaccio ou Paris, ce sont les mêmes trois points. On doit être à 100%, il faut toujours donner le maximum et pas 90% ou 95%. Il faut garder de l’humilité et du respect pour chaque adversaire. Voilà ce qui est important. (…) Mattéo Guendouzi a reçu un coup mais ce n’est pas grave comme Jonathan Clauss, on devrait les récupérer contre le Sporting. Contre Ajaccio c’est un match important. Il y a trois points à prendre même si c’est un match piège face au dernier.» Igor Tudor – source : Conférence de presse – 07/10/2022

« Après cette défaite, la chance que l’on peut avoir, c’est qu’on joue l’OM derrière, dans le sens où il y a une remobilisation immédiate. Une fois la déception digérée, les garçons pensent tous à ce match contre l’OM. On sent une équipe volontaire. Nous ne sommes pas largués par rapport aux autres équipes qui sont devant nous, donc ça entretient encore l’espoir. En ce qui concerne le match à proprement parlé, il va falloir qu’on soit nous-mêmes. Si on fait une mi-temps comme contre Clermont, en les regardant jouer, on risque de le payer très cher. Ce sera à nous de montrer un visage qui est le nôtre, avec nos qualités et nos défauts. » Olivier Pantaloni – Source : Confé

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0