Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Dossier OM Supporters : Attirer en loges grâce aux Virages ?

Par Mis à jour le - Publié le
Supporters OM - Virage sud South Winners
Supporters OM - Virage sud South Winners
Supporters OM - Virage sud South Winners

 

L’Olympique de McCourt sera t-il un jour capable d’attirer financièrement des Zlatan et des Neymar ? Rien n’est moins sûr tant l’investissement de l’américain est circonscrit à des limites raisonnables qui n’ont rien à voir avec la dispendieuse politique diplomatique du Qatar. Pour remplir les loges du Vélodrome, il faudra donc s’y prendre autrement qu’avec des stars.

 

 

Mais il faudra bien les remplir et accroître leur potentiel commercial si l’OM veut suivre le rythme effréné mené par les grands clubs européens. À titre de comparaison le site Capital estimait que les revenus émanant des espaces loges et hospitalités du PSG en 2017 s’élevait à près de 50M€ soit 50% des recettes billetteries du club pour seulement 10% de capacité du stade. À Marseille, les recettes des espaces loges et hospitalités sont noyés dans un poste appelé « Partenariat – Sponsor » et peinent à dépasser les 5M€ sur les deux dernières années où les comptes ont été rendues disponibles. Même sans l’apport de la Ligue des Champions, le fossé est énorme !

 

 

 

 

Si les revenus de billetteries classiques doivent forcément augmenter (assez faible pour 2015 et 2016), le taux de croissance le plus intéressant se trouve au niveau des places à prestations, bien plus rémunératrices.

 

 

L’OM doit bien sûr redevenir un acteur de premier ordre au niveau sportif pour attirer ses clients fortunés en loges mais également offrir un plus, qui lui est unique, dans l’offre. Ce « supplément d’âme » doit inciter les entreprises et les fortunes locales à faire du Vélodrome, et des matches de l’OM, des rendez-vous identitaires incontournables dans la conduite de leurs affaires et leurs vies publics.

Or quand on pense OM, on pense forcément supporters…

 

 

Des supporters chauds pour des fans au chaud

 

 

La communication de l’OM n’hésite jamais à mettre en avant ses virages et ses supporters chauds bouillants. Elle n’hésite d’ailleurs pas non plus à utiliser à des fins commerciales des images d’engins pyrotechniques alors qu’elle condamne fréquemment leurs utilisations…

 

 

 

 

Devant les limites financières du club sur le marché des transferts (voire plus bas) ainsi que d’une partie de la ville dans son pouvoir d’achat, la formule adéquate ne serait-elle pas de conserver des places à prix raisonnables en virages, ce qui entretiendrait une ambiance unique au stade, à même d’attirer la frange de clients fortunés provençaux en loges ?

 

 

On a soumis notre hypothèse à Richard Duhautois, chercheur en économie au CNAM de Paris, voici sa réponse.

 

« Ça me parait probable et en fait, ça me rappelle ce qu’il se passe dans le transport aérien. Vous avez de plus en plus de places « économiques », avec des prix qui ont énormément baissés ces 20 dernières années, mais la plupart du chiffre d’affaires reste fait sur les classes business pour lesquelles les entreprises paient beaucoup. Je pense que ce serait une bonne stratégie. »
Richard Duhautois – Source : FCM

 

 

Les groupes de supporters deviendraient alors des actifs participants à la production économique d’un club qui resterait fortement implanté dans sa région, volonté clairement affichée à de maintes reprises par les nouveaux dirigeants.

 

Il ne s’agit-là encore que d’une hypothèse que nous avons tenté d’étayer avec des éléments économiques et sociologiques propre au territoire dans lequel évolue l’Olympique de Marseille. Elle reste soumise à la réalité des faits futurs mais également à la bonne articulation de la relation Club/Supporter.

 

Avec un accord en vue avec AREMA avant la fin de la saison, des abonnements tri-annuel en loges ayant pris fin en juin dernier (nombreuses entreprises avaient loués leurs loges pour trois ans sur la période 2014 -2017) et des relations groupes de supporters/club que nos différents invités (Christian Cataldo, Michel Tonini…) nous ont annoncé comme bonnes et constructives, ça va vite bouger !

 

 

Dossier « Quel futur pour les groupes de supporters dans l’OM champions Project ? » 

 


Article I : Augmenter le prix des abonnements en virages, mauvaise idée commerciale ?


 


Article II : ITW : « Le match au stade n’est pas un simple divertissement pour des clients »


 


Article III : Attirer en loges grâce aux Virages ?


 


Article IV : ITW  : « Pas sûr qu’augmenter le prix des places soit la bonne stratégie… »


 


Article V : Violences, garde à vue, IdS, une journée en enfer pour un supporter de l’OM


 


Article VI : ITW : « Il est impossible pour un club d’essayer d’écarter durablement ses propres supporters »


 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0