Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Incidents Nice-OM : Le document pour convaincre la commission de discipline…

Par Publié le - Mis à jour le
Nice - Marseille
Nice - Marseille
Nice - Marseille - Allianz Riviera Stadium - August 22, 2021 in Nice, France. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport) - Allianz Riviera - Nice (France)

Alors que la commission de discipline de la LFP doit se prononcer aujourd’hui sur les mesures prises suite aux incidents survenus lors de Nice – OM, le club phocéen a fourni un document prouvant que le match était loin d’être terminé. 

 

 

La décision est attendue depuis plusieurs jours, elle sera dévoilée aujourd’hui. Le 22 août dernier, la rencontre entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille s’est soldée par une interruption définitive suite à de multiples incidents qui se sont déroulés.

En effet, de multiples projectiles avaient été envoyés sur Dimitri Payet. De plus, plusieurs supporters niçois ont même envahi le terrain et certains d’entre eux ont porté des coups sur des joueurs olympiens. Parmi eux, Luan Peres, Mattéo Guendouzi et Dimitri Payet ont été touchés. De ce fait, Pablo Longoria n’a jamais souhaité reprendre la rencontre, estimant que la sécurité n’était pas garantie.

Depuis, l’OM a donc dressé un dossier qu’il a présenté à la commission de discipline de la LFP le 25 août dernier. RMC Sport est parvenu à se procurer l’un des documents présent dans ce dossier.

 

 

L’OM efficace dans les fins de matches

 

Le document dévoilé par RMC Sport est un document qui concerne « le timing des buts marqués » par l’OM depuis l’arrivée de Jorge Sampaoli sur le banc phocéen.

En effet, l’objectif de ce document est de prouver qu’entériner le score de la rencontre (1-0 pour Nice) serait injuste au vu du temps restant et des performances de l’équipe de Jorge Sampaoli dans les fins de rencontres. Comme le démontre le document, l’OM s’appuie sur de nombreuses statistiques. Depuis que le technicien argentin a pris les commandes de l’équipe, 39% des buts olympiens ont été inscrits dans le dernier quart d’heure de la rencontre. Par ailleurs, la moitié des points du club phocéen aurait également été glanée dans le dernier quart d’heure.

 

 

Une enquête balistique présente dans le dossier de l’OM

 

D’autre part, L’Equipe croit savoir de son côté que l’OM a répertorié de nombreux éléments afin de prouver le climat hostile présent au stade dès le début de la rencontre. Parmi eux : les gestes nazis en tribune, les projectiles envoyés sur Steve Mandanda dès le début de la rencontre, des lasers pointés sur Alvaro… Au total, c’est près de 74 projectiles qui ont été comptabilisés entre l’échauffement et la fin de la rencontre.

Le quotidien sportif révèle également qu’une expérience balistique apparaît dans le dossier. Cette dernière souligne que la bouteille qu’a reçue Dimitri Payet dans le dos était l’équivalent d’un tir de flash-ball reçu à une distance de 40 mètres.

 

 

L’OM espère une victoire sur tapis vert

 

Face à tous les éléments présentés dans son dossier à la LFP, l’Olympique de Marseille compte rester très vigilant sur la décision qui sera dévoilée ce soir. D’après RMC Sport, le club phocéen ne pourrait pas accepter qu’il perde le match. L’hypothèse d’un gel du match aurait aussi beaucoup agacé les dirigeants olympiens.

De son côté, L’Equipe précise que la seule option envisagée par l’OM est une défaite de Nice et une victoire sur tapis vert de l’OM. Reste à savoir quelle décision sera prise… Verdict ce soir.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0