Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Ligue 1 : La LFP et le gouvernement actent 3 décisions fortes concernant les incidents dans les stades !

Par Mis à jour le - Publié le
15 Duje CALETA CAR (om) - 10 Dimitri PAYET (om) during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Marseille at Groupama Stadium on November 21, 2021 in Lyon, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Groupama Stadium - Lyon (France)

Suite aux incidents intervenues en Ligue 1 et particulièrement ceux des matches Nice – OM et Lyon – OM, les autorités ont décidés d’encadrer ce genre de débordements. Trois décisions ont déjà été prises et seront rapidement appliquées…

 

 

En effet, une réunion avec les autorités du football et différents ministères concernant la sécurité dans les stades a lieu ce jeudi. La ministres délégué aux Sports, Roxana Maracineanu l’a confirmé via un tweet ce matin.

 

A lire : Lyon – OM : Aulas fulmine contre sa sanction et attaque Cardoze, et Sampaoli !

 

« Réunis ce matin à Beauvau avec les instances du football pour acter des avancées en faveur de la sécurisation des enceintes sportives et la protection des acteurs du jeu. Notre objectif commun : mettre fin rapidement aux violences dans les stades en agissant, chacun à son niveau. » Roxana Maracineanu – source : Twitter (16/12/2021)

 

 

Maximum 30 minutes pour trancher, plus de bouteille plastiques dans les stades, match arrêté si joueur ou arbitre touché !

 

Selon RMC, trois mesures ont déjà été adoptées:

 

– Les bouteilles en plastique seront interdites dans les stades à partir du 1er juillet 2022.

– En cas d’incident, un délai maximum de 30 minutes sera déclenché pour décider du sort du match.

– Un match sera définitivement interrompu en cas d’arbitre ou de joueur blessé par un projectile.

 

Amendes individualisés pour l’usage de pyrotechnie ?

 

De plus, le dispositif actuel des interdictions de stade serait jugé suffisant dixit RMC. « A moyen terme, une réflexion sera menée pour la création d’une amende forfaitaire délictuelle (AFD), c’est-à-dire une sanction pénale qui est prononcée, en dehors d’un procès, par un policier, un gendarme ou un agent public habilité face à l’introduction, la détention et l’usage de fusées ou artifices de toute nature dans une enceinte sportive ».

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0