Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – Brest // Les Notes de FCM : Pas le moindre marseillais sous la moyenne !

Par Publié le - Mis à jour le

L’Olympique de Marseille s’est imposé 2 – 1 dans les dernières minutes du match face à Brest au terme d’un match fou !

 

 

Retour sur les prestations individuelles marseillaises avec Les Notes de FCM.

 



 

LES JOUEURS

 

S.Mandanda : 6/10

Difficile de lui reprocher quoi que ce soit…

 

Il a pratiquement été au chômage technique pendant l’intégralité du match tant ses partenaires dominaient leur sujet. Battu en toute fin de match par Cardona (88′) sans que sa responsabilité soit engagé, il avait vu avant ça le même joueur taper ses deux poteaux sur la même occasion en première mi-temps. Une rencontre frustrante qui se termine bien.  

 

 

H. Sakai : 6,5/10

Une erreur puis un récital !

 

Le japonais se fait prendre de vitesse par Cardona à la 13′, ce qui n’est pas loin de coûter un but à son équipe. Ensuite ? Il a été monstrueux ! En première période, il a multiplié les passes tranchantes débouchant sur des occasions de buts (17′, 38′, 43′) tout en multipliant sans arrêt les appels et les retours défensifs. En seconde période, on l’a un peu moins vu mais il a parfaitement verrouillé son couloir. Second marseillais au nombre de ballons touchés (81), 92% de passes réussies et 4 tacles victorieux, il a fait son match !

 

 

D. Caleta-Car : 6/10

Un match presque parfait…

 

Si seulement il n’y avait pas cette petite erreur sur le but encaissé (à la 88′ sortie tardive sur Charbonnier), le match du croate aurait été parfait. Il faudra donc encore une fois se contenter du presque parfait. Car avant ça, DCC avait imposé son physique à Charbonnier, s’était montré toujours bien placé et rapide dans ses relances. Avec 6 duels aériens gagnés, il est de loin le meilleur joueur dans ce secteur sur cette rencontre, ajoutez à cela 4 interceptions et 2 passes clés et vous obtenez une prestation très convaincante. 

 

 

B.Kamara : 6/10

Très propre et rassurant…

 

Jusqu’à la 88′ et l’égalisation de Cardona (qui le devance), Kamara n’avait commis aucun impair. Concentré dans son placement, précis dans son jeu de passes (89% de passes réussies avec 8 passes longues sur 13 arrivées à destination), il a lui aussi pleinement participé à la très bonne prestation d’ensemble de l’OM. 

 

 

 

J.Amavi : 6,5/10

Encore du bon Jordan Amavi !

 

Il confirme qu’il est définitivement de retour. Plus tranchant défensivement (comme sur l’action menant à l’ouverture du score), il ne ménage pas sa peine offensivement et passe fréquemment devant Payet pour lui proposer des solutions. Si le geste final n’est pas toujours au rendez-vous, il a tout de même conclu deux déboulés de manière très satisfaisantes (à la 35′ par un très bon centre et à la 79′ par une frappe dangereuse). Il est redevenu un joueur fiable ! 

 

 

K. Strootman : 6/10

Une sécurité précieuse dans son placement…

 

Toujours pas de quoi sauter au plafond au vu de sa prestation mais rien d’infamant non plus. Bien au contraire. Le néerlandais a bien fait son boulot en sentinelle, faisant jouer son expérience et sa science du placement. Combatif au pressing, il a donné le ton sur certaines récupérations. Dépassé comme l’ensemble de la machine olympienne sur le but à la 88′. 

 

M.Sanson : 6,5/10

Actif, productif mais toujours pas tueur !

 

L’ex-montpellierain a été ultra présent dans les courses au milieu de terrain, à gauche, à droite et a bien fait sa part du boulot défensif. Offensivement ? Il termine avec 4 passes clés et 5 tirs au but mais… 1 seul tir cadré ! S’il n’a pas grand chose à se reprocher sur sa frappe de la 17′ qui s’écrase sur le montant de Larsonneur, il conclut très mal une situation très favorable à l’OM à la 35′ d’un tir pas cadré en position idéale. Ce déchet à la finition ne gâche tout de même pas sa prestation d’ensemble, généralement très satisfaisante. Ses qualités complètent parfaitement celles de Strootman et Rongier au milieu. 

 

V.Rongier : 8/10

Déjà le taulier du milieu de terrain !

 

Indispensable dans le pressing haut marseillais, il a été un cauchemar pour les situations de relance des Brestois. Harceleur sans le ballon, il ne fait jamais le geste de trop, avec. Avec 93% de passes réussies dans le cœur du jeu, il a été la véritable plaque tournante du bulldozer olympien. Offensivement, il ne lui a manqué que le but (3 passes clés et 3 tirs) tout près d’intervenir sur une belle frappe qui termina sa course sur le poteau. Il a rendu le plan de jeu de Villas-Boas cohérent.

 

 

B. Sarr : 6/10

Agaçant, avec du déchet mais au final…

 

Si Villas-Boas continue de lui attribuer sa confiance, ce n’est pas pour rien. Certes il continue d’en irriter plus d’un en tribunes par ses derniers gestes mais son activité permanente et sa vitesse apportent quelque chose de non négligeable à l’ensemble. Certes, le but qu’il inscrit (57′) est assez simple mais encore fallait-il se taper la course et être présent à la retombée ! Certes, il ne sera jamais le successeur des Magnusson et Waddle à l’OM mais en attendant, il rend de fiers services à son coach. Remplacé à la 74′ par Nemanja Radonjic qui dans les derniers instants du match sauve les meubles d’un but incroyable ! 

 

 

D.Payet : 7/10

Le symbole de la supériorité technique marseillaise !

 

Il avait envie de gagner ce match et a fait ce qu’il fallait pour ça. Inhabituellement actif à la récupération du ballon, il était en plus de ça dans un bon soir et a déclenché un nombre d’offensives impressionnantes. Dans le jeu ou sur coups de pieds arrêtés, ses transmissions étaient très précises. Il termine avec 6 passes clés (sans prendre en compte l’ouverture pour Benedetto sur l’ouverture du score) et aurait mérité de trouver le chemin des filets sur un coup franc remarquablement bien tiré à la 62′. La barre transversale en a décidé autrement. Pas grave, le réunionnais a encore grandement aidé son équipe à aller chercher trois points supplémentaires et c’est bien l’essentiel. 

 

 

 D.Benedetto :6/10

Il ne lui a manqué qu’un petit truc…

 

Le job d’attaquant est difficile. Même si l’argentin s’est bien déplacé, s’est magnifiquement démarqué à plusieurs reprises, il n’a pas conclu ! Et c’est ce que beaucoup retiendront. Que ce soit à la 12′ ou à la 38′, il s’est heurté à un très bon Larsonneur. Mais son match est loin d’être mauvais pour autant. Il est par exemple dans le coup sur l’ouverture du score puisque son appel force la sortie du gardien brestois et sa combativité aide grandement par la suite le ballon à terminer sa course dans les pieds de Sarr. À la 17′, il avait aussi fait preuve d’intelligence en laissant passer le cuir pour Sanson sur un bon centre de Sakai. Bref, un bon match d’attaquant. Avec un but au compteur, cela aurait été un superbe match.

 

LE COACH

André Villas-Boas : 8/10

Villas-Boas a largement remporté le match tactiquement. 

 

Alors certes, il a de bien meilleures armes à sa disposition que son homologue brestois mais il fallait en faire bon usage. C’est ce que le portugais a fait pour faire déjouer un adversaire vaillant ne refusant jamais le jeu. Il a parfaitement ciblé les potentielles failles bretonnes à la relance et a mis en place un pressing efficace à la base du succès olympien. 

 

Un succès par le jeu qui doit beaucoup à la stratégie mise en place par AVB. 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

    Liga228 Situs web judi bola terpercaya terbesar dan terpercaya di Indonesia.

    Winning228 sebagai Agen Bola Terbaik terpercaya dan terbaik se-asia.

    situs idn poker terbesar di Indonesia.

    List website idn poker terbaik. QQCuan Situs Judi Bola Resmi Terlengkap Tahun Ini

    Situs agen slot terpercaya dan resmi

    slot hoki gacor

    game slot online