Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato OM : La première recrue devrait être … un retour !

Par Publié le - Mis à jour le
07 Amine HARIT (om) during the Ligue 1 Uber Eats match between Marseille and Nantes at Orange Velodrome on April 20, 2022 in Marseille, France. (Photo by Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Amine Harit devrait continuer son aventure sur la Canebière. Alors qu’il était retourné à Schalke à lz fin de son prêt avec Marseille, Longoria ferait tout pour le conserver et il pourrait être la première recrue de ce mercato estival. 

 

 

L’international marocain pourrait donc rester à Marseille. Un journaliste du journal marocain Lions de l’Atlas confirme les informations qui circulent ces derniers jours, le transfert devrait se conclure rapidement. Il s’agirait d’un transfert aux alentours de 8 millions d’euros, légèrement moins que les 10 millions initialement demandés par Schalke.

Le joueur qui a réalisé une saison en demi-teinte avec l’OM, alternant coup d’éclat et mauvaise performance, devrait donc continuer à Marseille. Dernière recrue du dernier mercato estival, il pourrait être la première recrue de celui-ci et lancer enfin le mercato marseillais.

 

à lire aussi : Mercato OM : Luis Henrique a d’autres options ?

 

Dire que je n’ai pas envie de rester ici serait mentir, car c’est un grand club ! — Harit

« Je me sens bien ici. Après, je ne pourrais pas répondre : ça ne dépend pas que de moi. Je n’ai pas envie de me mettre quelque chose en tête, que ça ne se fasse pas et que je me retrouve dégoûté. Dire que je n’ai pas envie de rester ici serait mentir, car c’est un grand club ! Aller jouer la prochaine Ligue des Champions, on ne va pas cracher dessus. D’autres clubs sont intéressés. Il y a Schalke, des aspects vont rentrer en compte donc on verra, pourquoi pas. Il y a des chances (sourire). Amine Harit « Source: Dauphiné Libéré (02/05/2022)

 

Je ne vais pas vous dire que j’ai toujours aimé Sampaoli — Harit

 

« Je l’apprécie humainement, je le respecte beaucoup. J’ai la même vision du foot que lui, j’aime bien avoir le ballon. Ce jeu de possession, de provocation, Sampaoli vit de ça, il en est fou. Je me reconnais dans ça. Je ne vais pas vous dire que je l’ai toujours aimé quand on a eu des moments plus compliqués, c’est normal, c’est humain. Je n’étais pas énervé contre lui, mais je pensais parfois qu’il ne m’aimait pas. Il me l’a dit, les yeux dans les yeux, et moi aussi :  »Je t’aime beaucoup ». (…) Je suis quelqu’un de très émotif, j’ai besoin de sentir que j’ai une relation hors football avec le coach, je suis un affectif, quand je sens cela, je donne tout pour lui. Que ce soit Sampaoli, le coach Hervé Renard avec la sélection marocaine, mon  »papa », ou David Wagner à Schalke, Sergio Conceiçao à Nantes, avec qui cela avait pourtant mal commencé. Des coaches proches des joueurs, à l’intérieur du groupe. J’ai besoin de ça, de me sentir aimé, pas en tant que footballeur, mais d’avoir une relation personnelle, presque intime. » Amine Harit – source : L’Equipe (05/05/2022)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0