OM Info Mis à jour le - Publié le - Par

OM – RCSA // Les Notes de FCM : Kamara, Lopez, les minots ont montré la voie !

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
team of Marseille celebrates the first scoring during the Ligue 1 match between Olympique Marseille and RC Strasbourg at Stade Velodrome on October 20, 2019 in Marseille, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

L’Olympique de Marseille met fin à sa mauvaise série en s’imposant deux buts à zéro à la maison face à Strasbourg. 

 

Retour sur les prestations individuelles marseillaises avec Les Notes de FCM.

 



 

LES JOUEURS

 

S.Mandanda : 6/10

 

Plutôt serein…

 

Alors oui, les strasbourgeois ont été relativement inoffensifs avec deux petits tirs cadrés et aucune occasion franche mais malgré tout il a su se montrer rassurant sur ses prises de balles dans le jeu ou sur coup de pied arrêtés. Pas un match qui restera dans son hall of fame OM mais une clean sheet de bonne augure avant un enchaînement de matches difficiles. Toujours bon à prendre.

 

B. Sarr : 4/10

Meilleur que lors de sa dernière sortie mais tout de même…

 

Il a fait enrager tout le stade à lui tout seul sur un contre à la 45+1′. Dario Benedetto fait alors un appel dans l’axe démarqué à cinquante mètres des buts avec aucun défenseur à moins de cinq mètres, de quoi s’offrir un face-à-face mais Bouna Sarr en possesion du ballon préfère continuer de la porter pour finalement servir l’argentin trop tard sur le côté. Une masterclass de mauvaise lecture du jeu. Et pourtant pile dix minutes plus tôt, il avait parfaitement senti le coup défensivement sur un contre strasbourgeois pour sauver son équipe face à Bellegarde. Bref, de la volonté défensive (4 tacles, 3 interceptions) mais toujours beaucoup trop de déchets offensif (aucun centre réussi, un long ballon sur quatre arrivé à destination). 

 

B.Kamara : 7/10

Un retour de patron…

 

Pas vraiment à la fête depuis le début de saison, le minot a livré face à Strasbourg son meilleur match de la saison. Son but a parfaitement lancé la partie pour lui(et son équipe) mais il y a eu bien plus que ça durant ces 90 minutes. De la sérénité et du talent, voilà ce que l’on a retrouvé hier soir avec un Kamara intelligent dans son placement pour gêner les attaquants adverses et ultra précis dans ses relances longues, même sous la pression. 

 

 

D.Caleta-Car : 5,5/10

Une prestation contrastée avec et sans le ballon…

 

Balle au pied, le croate a fait forte impression avec quelques superbes ouvertures (notamment à la 29′ pratiquement à l’arrêt) et même une incursion dans la surface adverse se terminant par un boulet de canon de sa part sur le poteau droit ! Sans le ballon par contre, son marquage a semblé un peu lâche et son placement parfois approximatif. Tout de même plus à l’aise que lors de ses dernières sorties avec donc 3 longs ballons sur 4 réussis mais aussi 8 dégagements lointain lorsque le danger se faisait sentir. Définitivement complémentaire de Kamara même si le tout manque un peu agressivité…

 

H.Sakai : 5,5/10

Du Sakai sans éclats et sans reproches !

 

Le japonais n’avait peut-être pas suffisamment d’énergie pour reproduire sa prestation d’Amiens (qui avait été très bonne) mais il a tout de même solidement tenu son poste. Avec intelligence dans son placement, précision dans ses transmissions (notamment 3 passes longues réussies sur 4) et détermination dans les duels, il a fait ce qu’il fallait faire. Même fatigué, même à gauche, il reste une valeur refuge de l’effectif. 

 

 

K.Strootman : 6/10

Un but, une passe décisive mais toujours cette impression de demi-satisfaction…

 

Le batave a d’entrée de jeu délivré une passe décisive intelligente à Kamara sur un ballon qui traînait dans la surface de réparation, il a ensuite fait le boulot dans l’entre-jeu sans jamais vraiment rayonner avant de prendre ses responsabilités sur penalty en toute fin de match. Une satisfaction ? Oui mais il reste tout de même le plus important : la maîtrise du milieu de terrain. Pas que Strootman ait été réellement mis en difficulté mais il continue de ressembler à un joueur ordinaire. Un tâcheron qui dégage (6 fois) au lieu d’illuminer le jeu (2 passes longues réussies sur 6 tentées). Va falloir s’y faire, son impact physique et sa science du placement auront tout de même été utiles.

 

V.Rongier : 4/10

Travailleur discret et approximatif…

 

Placé plus bas que Lopez, Rongier n’a pas vraiment convaincu. Il aura été très actif (80 ballons touchés, record marseillais) mais pas toujours heureux dans ses choix de passes sans parler de son manque de dimension sur les duels défensifs. Un match volontaire mais finalement assez anonyme.

 

 

M.Lopez : 7/10

Le Lopez que tout le monde veut voir…

 

Oubliez le métronome ennuyeux, le minot s’est mué hier soir en milieu percutant, créatif, se projetant rapidement vers l’avant. Avec trois passes clés (dont une offrande pour Benedetto 54′), il a été le principal animateur du jeu marseillais. Il a également multiplié les courses vers l’avant, combinant régulièrement avec Radonjic sur le côté droit. Défensivement, il a été très important pour impulser le pressing avec Benedetto sur les défenseurs strasbourgeois. Un match plein dans un registre qui convient à ses qualités. On espère le revoir dans ce rôle. 

 

 

N.Radonjic : 5,5/10

@FCMarseille

Irritant mais loin d’être inutile…

 

Oui, Radonjic est insupportable lorsqu’il rajoute un dribble alors que le jeu demande une frappe ou une passe mais il est le seul dans l’effectif actuel semblant capable de dribbler et de créer un peu d’incertitude balle au pied chez ses adversaires. Puis il n’oublie pas toujours ses partenaires à l’image de cette splendide talonnade pour lancer Caleta-Car au but (20′) sans oublier le fait qu’il aurait aussi pu marquer sur une belle reprise du plat du pied droit… sur la transversale (55′) ! Bref, il a produit quelque chose sur le terrain même s’il reste encore beaucoup trop de déchets dans cette production. 

 

 

V.Germain : 4/10

On arrive aux limites de la rustine sur le côté…

 

Valère Germain a manqué d’assurance technique sur la majorité de ses ballons touchés en première période avant de régler un peu la mire lors du second acte. Offensivement, son seul fait d’arme est son bon centre pour Radonjic à la 55′ alors que défensivement, il aura surtout été utile pour dégager de la tête les coups-francs alsaciens. Avec le taux de passes réussies le plus faible de l’équipe (59,1%), zéro frappe, zéro dribble réussi et une petite passe clé, son bilan est très maigre…

 

 

D.Benedetto : 5,5/10

Un peu croqueur mais toujours plein de hargne…

 

Face au but, l’argentin a un peu vendangé (54′), parfois forcé la frappe (60′) mais a tout de même fini par obtenir un penalty indiscutable après un joli dribble stoppé par Simakan (90+2′). Autrement, il a également été utile par son pressing acharné sur les défenseurs adverses et n’était pas loin de pousser Sels à la faute à la 23′. Même lorsque l’attaquant Benedetto est dans un mauvais jour, il reste toujours le guerrier pour servir son équipe. 

 

 

LE COACH

André Villas-Boas : 6/10

 

Il reste cohérent dans ce qu’il fait.

 

Bien sûr, il y a des petits ajustement à chaque match mais la structure reste la même et certains joueurs sont en train de progresser à l’intérieur. Lopez et Radonjic par exemple. D’autres se sont bien installés dans leurs rôles comme Mandanda, Sakai ou Benedetto.

 

Dans le négatif, son obstination à laisser Germain sur le terrain prive sans doute son équipe d’un plus créatif et ses changements ont pu interroger (Radonjic pour Khaoui pas Germain, Lopez qui sort pour Amavi) mais au final il s’en sort avec trois points précieux pour relancer un peu la machine avant de se lancer dans une série de matches très ardus…