Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – Rennes // Les Notes de FCM : Sakai, Sarr, Rongier, trop de joueurs perdus entre ombre et lumière !

Par Mis à jour le - Publié le
Bouna Sarr of Marseille during the Ligue 1 match between Marseille and Rennes on September 29, 2019 in Marseille, France. (Photo by Walis/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

L’Olympique de Marseille n’est pas parvenu à faire mieux qu’un match nul un but partout face à Rennes (1-1).

 

Retour sur les prestations individuelles avec Les Notes de FCM.

 



 

LES JOUEURS

 

S.Mandanda : 7,5/10

 

Ultra méritant car ultra décisif alors qu’il n’était pas vraiment ultra sollicité…

 

Les rennais n’ont en réalité cadré que trois tirs. Le but, sur lequel Mandanda ne peut pas grand chose et la double occasion de Hunou à la 84′. C’est l’un de ses moments phénoménaux auxquels on était plus habitué de la part de Mandanda. À deux reprises le capitaine marseillais a détourné les frappes puissantes de l’attaquant rennais, seul à moins de dix mètres. Sa vitesse de réaction après sa première parade est supersonique. Ce petit centième de seconde en plus, il est parti le chercher et ça a fait toute la différence. Il sauve encore un point. 

 

 

H.Sakai : 5/10

Le jour et la nuit entre ses deux mi-temps…

 

Très mauvais en première période (pris de vitesse sur le but rennais, des contrôles et passes ratées…), il a largement élevé son niveau en seconde période… à gauche ! Plus incisif dans ses jaillissements et ses interventions défensives, il a même été précieux offensivement. Il est par exemple tout proche d’offrir le second but à Sarr (puis Benedetto) à la 82′. Il termine d’ailleurs le match avec trois passes clés (et 109 ballons touchés !), ce qui est le meilleur total de son équipe. Est-ce la paire qu’il formait avec un véritable ailier de formation (Radonjic) en seconde période qui explique ce retour à un meilleur niveau ? Dans tous les cas, l’OM a besoin du Sakai de la seconde période. Pas celui de la première période que l’on voit régulièrement depuis le début de saison.  

 

L.Perrin : 5,5/10

Imparfait mais fait le taf’…

 

Alors bien sûr, il lui reste des choses à corriger. Il se jette par exemple trop facilement sur quelques duels face à Mbaye Niang (se prenant au passage un petit pont « salé » à la 30′) ou Hamari Traoré (40′). Il manque d’expérience sur ces situations et a affiché un certain déchet dans ses relances (1 passe longue réussie sur 5 tentées). Mais l’ensemble reste tout de même satisfaisant pour un remplaçant encore amené à progresser. Il a par exemple deux interventions décisives sur deux situations chaudes (à la 5′ et à la 64′) et malgré quelques trous d’airs (voir plus haut) a livré une bataille digne au physique et remuant Niang.

Un bon remplaçant impliqué au final.

 

 

D.Caleta-Car : 5,5/10

Du mieux mais toujours pas du grand Duje…

 

En première période, le croate n’a pas vraiment rayonné et est encore apparu hésitant à l’image de l’action amenant le but rennais sur laquelle il ne sort pas et n’intervient jamais (19′). On l’a également vu hausser un peu la voix sur Amavi qui laissait des trous béants sur la gauche de la défense marseillaise. Meilleur en seconde période, plus utile dans la relance, plus dominateur physiquement et buteur bien sûr sur corner à la 52′. En espérant qu’il monte en puissance car il risque de beaucoup jouer ces prochaines semaines… 

 

 

J.Amavi : 2/10

La faiblesse majeure d’une équipe déjà faible partout…

 

Une nouvelle masterclass désastreuse. En retard, mal placé (voir l’action du but rennais), maladroit techniquement et à contretemps dans ses appels, il n’a pratiquement rien réussi en première période. Ses partenaires semblaient même finir par hésiter à le solliciter dans le jeu. À noter tout de même une bonne frappe à la 41′. Son équipe a été meilleure sans lui en seconde période. Il devient de plus en plus difficile d’assister à son calvaire hebdomadaire… Remplacé à la mi-temps par…

 

 

N.Radonjic : 4/10

@FCMarseille

Son seul mérite est de ne pas se planquer…

 

Son entrée a apporté un peu de dynamisme à son équipe mais… que de déchets ! Le serbe a beaucoup de mal à lever la tête et s’est lancé quarante cinq minutes durant dans des slaloms infructueux et très frustrants. Que ce soit pour gâcher un contre (53′, série de dribbles au milieu de terrain) ou une situation dans la surface (83′), il a toujours recours à la même arme : le dribble tête baissée. Frustrant voire énervant. 

 

 

K. Strootman : 3,5/10

Toujours petit porteur d’eau alors qu’il est censé être un patron…

 

Son rôle sur le terrain, son expérience et son prix en font une référence de cet effectif, de cette équipe. En théorie. Parce qu’en pratique, il n’est qu’un ouvrier besogneux de plus incapable d’élever son niveau pour montrer la voie à ses partenaires. Un anonyme qui ne brille nulle part même s’il ne coule jamais vraiment. Hargneux, il a du mal à communiquer cette qualité autrement que par des gestes déplacés comme sa manchette à la gorge sur Camavinga (59′) ou cette main un peu baladeuse (61′) qui aurait pu coûter un péno à l’OM. 

 

M.Sanson : 4/10

Un bon joueur de foot dix minutes puis…

 

L’ex-montpellierain a débuté le match tambour battant se démultipliant sur le terrain et pas loin d’offrir une passe décisive à la 4′. Puis son influence s’est peu à peu amenuisé. Puis Rennes a marqué. Et là, Morgan Sanson a complètement disparu. Redevenant soudainement le fer de lance du club des Anonymous qui compte bien trop d’adhérents dans cette équipe… Remplacé par Khaoui à la 79′ qui a démontré une certaine justesse technique dans ses transmissions. 

 

V.Rongier : 5/10

Mauvais puis bon donc moyen au final…

 

Approximatif et hésitant en première période (mauvaise passe à la 5′ qui aurait pu coûter cher), l’ex-nantais s’est mis au diapason de son équipe en seconde. Il a été beaucoup plus hargneux à la récupération de balle et plus sûr dans ses transmissions vers l’avant. Il s’est aussi montré plus disponible entre les lignes. Bref, il a montré des bribes du joueur que l’on espère. Avec 85 ballons touchés, 4 tacles, 3 tirs et 2 passes clés, il ne s’est en tout cas pas planqué pour une première.

 

B. Sarr : 5/10

Catastrophique en première période, excellent en seconde…

 

Bouna Sarr, l’ailier a fait son temps. Il a encore démontré magistralement toutes ses limites à ce poste face à Rennes : des appels inexistants ou stéréotypés, des contrôles en mouvement ratés et des centres désastreux en bout de course. Replacé arrière droit en seconde période, il a été beaucoup plus incisif. En partant de plus loin, dans le dos de Germain, il a multiplié les courses tranchantes et fut un danger constant pour les bretons. À l’image de cette action de la 70′ sur laquelle à l’issue d’un débordement tonique, il n’est pas loin d’offrir le but de la victoire à Benedetto sur un centre à ras de terre presque bien dosé. À noter également qu’il est l’auteur de la passe décisive marseillaise puisque c’est lui qui tire le corner victorieux à la 52′. Un vrai plus en tant qu’arrière droit, un vrai moins en tant qu’ailier. 

 

 

 

V.Germain : 5/10

Utile à son équipe à défaut de plus…

 

Peu trouvé à gauche en première période, il s’est contenté de faire les efforts défensifs et les déplacements offensifs. En seconde période avec un Bouna Sarr très actif à ses côtés, il a touché un peu plus de ballons (mais seulement 37 dans l’ensemble), a pu combiner avec lui et même délivrer quelques bons centres (59′, 65′). Il a aussi bien sûr été l’auteur d’un retour salvateur à la 78′ sur une action rennaise très dangereuse. Ses statistiques défensives sont d’ailleurs très bonnes : 2 tacles, 3 interceptions, 1 tir bloqué. Forcément, ce n’est pas lui qui débloque les matches mais à défaut de mieux, il a au moins le mérite de faire le travail. 

 

D.Benedetto : 4/10

Atteint du virus du « neuf de l’OM »…

 

Les symptômes sont bien connus : une énorme frustration causée par le peu de ballons touchés. Les effets aussi : des frappes de n’importe où n’importe comment. L’argentin a été très esseulé la majeure partie du match. Il est donc redescendu plus bas en seconde période pour toucher un peu de ballon mais n’a pas forcément fait les bons choix. Il rate une belle occasion à la 82′ en forçant trop sa frappe et s’en procure une autre que Mendy repousse bien à la 87′. Il a aussi tenté quelques frappes improbables alors qu’il avait parfois des coéquipiers mieux placés. Pas un bon match mais malgré tout le plus productif offensivement (5 frappes, 3 cadrées et 2 passes clés). 

 

 

LE COACH

André Villas-Boas : 4,5/10

 

Stephan a été meilleur que lui dans son approche.

 

Le plan de jeu du technicien rennais a mieux fonctionné en première période notamment concernant la récupération des ballons et la neutralisation du danger adverse. 

 

Le portugais a changé son fusil d’épaule en seconde période et ses hommes sont parvenus à arracher un point d’un match mal embarqué. Bref, un bilan très contrastée dans un ciel toujours assombrie par les nombreux absents…

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

    Liga228 Situs web judi bola terpercaya terbesar dan terpercaya di Indonesia.

    Winning228 sebagai Agen Bola Terbaik terpercaya dan terbaik se-asia.

    situs idn poker terbesar di Indonesia.

    List website idn poker terbaik. QQCuan Situs Judi Bola Resmi Terlengkap Tahun Ini

    Situs agen slot terpercaya dan resmi

    slot hoki gacor

    game slot online