PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Riolo comprend Tudor et détruit Dimitri Payet, « Tu as aussi mis ton club dans la merde »

Publié le - Mis à jour le
Daniel RIOLO journaliste RMC
Daniel RIOLO journaliste RMC
Daniel Riolo

Sur RMC ce lundi soir, Daniel Riolo est revenu sur l’expulsion de Dimitri Payet du groupe face au LOSC. L’éditorialiste de l’After a taclé le numéro 10 marseillais. 

 

 

Ces derniers jours ont été rythmés par l’expulsion de Dimitri Payet du groupe pour aller affronter le LOSC. Le numéro 10 n’aurait pas eu un comportement correct à l’entraînement et aurait été mis de côté par le coach Tudor, tout comme Nuno Tavares. Bien que beaucoup aient pris la défense du milieu offensif, Daniel Riolo n’est pas d’accord.

 

Payet s’est mis un CSC !

 

Le journaliste de RMC remet toute cette situation dans son contexte et rappelle que Dimitri Payet n’a pas été tout blanc ces derniers jours.

 

A LIRE AUSSI : Mercato OM : Quel avenir pour Tudor ?

 

« Autour de Payet, il y a énormément d’affect. Mais il ne faut pas que ça rende aveugle. J’ai entendu la groupie du pianiste, Marion Bartoli, brayer dimanche dans les Grandes Gueules du Sport parce que c’est son chouchou Payet mais quand on n’a pas les infos, il ne faut pas parler. Il va à l’entraînement, il apprend qu’il n’est pas titulaire, il traîne les pieds, on lui fait la remarque une fois. Ça ne suffit pas, il continue. Il est écarté du groupe. Ma première réaction a été, je le concède, de dire que c’est un peu exagéré de la part de Tudor, concède l’éditorialiste de l’After. Et là j’ai repensé à un truc tout con et je me suis demandé pourquoi le dernier match de Payet serait peut-être face à Lille? Parce qu’il a mis une gifle à Cahuzac. Moi aussi j’ai été aveuglé par ce côté affectif : il lui reste trois matchs dans la saison… Ça m’a touché ! Mais après je me suis dit : attend, le type s’est mis dans la merde tout seul à Lens. Il est capitaine, il a une forme d’étendard dans cette équipe, c’est le gars que l’on aime et qui sur cette fin de saison pouvait apporter un truc. Il trouve intelligent, dans un match contre Lens, d’aller mettre la main sur le visage de Cahuzac et donc de ne pas avoir la lucidité de penser que ça pouvait le priver des matchs où il aurait pu être important. Il commet deux erreurs alors que c’est un joueur que tout le monde doit aimer. Payet s’est mis un CSC tout seul. Tu as aussi mis ton club dans la merde. Et ça c’est une faute. Je n’ai pas entendu de supporter de l’OM le dire assez fort. Seul Di Meco l’a fait chez Moscato. »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0