OM Mercato - Par

Après Lihadji, le pillage du centre de formation de l’OM continue ?

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Illustration Logo / terrain - 08.10.09 - Inauguration des infrastructures sportives du centre d'entrainement Robert Louis Dreyfus - Marseille Photo : Reportages press / Icon sport

L’épisode Isaac Lihadji a rythmé le début de saison de l’Olympique de Marseille d’une manière négative. Le minot semblait proche du départ il y a encore quelques semaines. Un nouveau cas similaire va t-il bientôt se présenter ? 

 

 

Selon France Football, un autre talent du centre de formation de l’OM, Amay Caprice, serait suivi par l’Atlético Madrid et une autre grosse écurie espagnole.

Le joueur, mineur (2004) faut-il encore le rappeler, est sous contrat aspirant jusqu’en juin. Les Espagnols auraient pour le moment pris la température à plusieurs reprises concernant l’international U16.

 

À lire aussi : Le dossier FCM sur la formation à l’OM

 

Il devient urgent que la FIFA légifère sur le sujet du pillage des centres de formation…

 

« J’espère que Lihadji aura une belle carrière mais… » 

 

« À cet âge-là, c’est l’affectif qui est prépondérant. L’affectif de la famille, l’affectif des amis, celui que l’on va porter à quelqu’un qui se présente comme conseiller, agent, etc. À mon époque, on avait deux, trois interlocuteurs maximum. On gérait limite nous-même nos carrière. Aujourd’hui, il y a trop de monde dans le football de jeunes. Les garçons sont parfois déboussolés car il y a trop de personnes qui leur envoient des informations contradictoires voire illusoires. L’agent peut même intervenir sur la famille pour agir ensuite sur le gamin. Après ça, tout ce qui participe d’un discours raisonnable est balayé. J’espère que Lihadji aura une belle carrière mais pour le moment, il a déjà rêvé au delà de ce qu’il a prouvé. Il est en décalage avec ce qu’il doit faire.”
Christian Caminiti, ex-joueur OM (74-84), éducateur dans les centres de formation de Martigues, Troyes et Al-Jazira – Source : FC Marseille