Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Concurrents OM : Tebas affirme avoir la preuve que le PSG triche…

Par Publié le - Mis à jour le
Nasser Al Khelaifi president of PSG, Marseille president Jacques Henri Eyraud
Nasser Al Khelaifi president of PSG, Marseille president Jacques Henri Eyraud
Nasser Al Khelaifi president of PSG, Marseille president Jacques Henri Eyraud and Andoni Zubizarreta sporting director during the Ligue 1 match between Paris Saint Germain and Marseille at Parc des Princes on March 17, 2019 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Le président de la Liga, Javier Tebas, a de nouveau accusé le Paris-Saint-Germain de bafouer les règles du Fair-Play Financier. Il dit détenir les preuves de cette accusation…

 

 

Javier Tebas continue sa lutte contre les clubs-Etats, comme le PSG propriété du Qatar depuis 2011. Alors que la Liga a perdu Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, son intérêt devient moindre aux yeux des fans de football. Quant au club de la capitale, il a attiré des stars comme l’Argentin ou encore Neymar, grâce à des fonds illimités qui proviennent du pays du Golf.

Interrogé par le journal l’Equipe, le président de la Liga a démonté Nasser, mais aussi Vincent Labrune :

 

Je peux montrer les tricheries vis-à-vis du FPF– Tebas

 

« Si je critique le PSG en raison des recrutements de Neymar et Messi ? C’est se mentir à soi-même que de penser cela. Je critique le PSG, car il ne génère pas l’argent pour avoir l’effectif qu’il a. Cela provoque une distorsion de concurrence dans l’économie du football européen. Cela ne correspond pas à du sponsoring réel. Comment le PSG peut nous expliquer qu’il a un effectif d’une valeur de quasiment 600 millions d’euros ? S’il gagne la Ligue 1, il ne va pas gagner plus de 45 millions d’euros… C’est impossible. J’ai invité le président du PSG et celui de la Ligue française pour leur montrer les chiffres que nous avons et où sont les irrégularités. Ils ne m’ont pas répondu. Ils sont rapides pour me critiquer, pas pour me répondre. Je peux montrer, chiffres à l’appui, les tricheries vis-à-vis du fair-play financier, qui n’a pas encore été changé. Avant Messi, le PSG avait un sponsoring 40 % plus important que celui de Manchester United… Il y a une valeur de marché… Que Messi et Neymar restent au PSG, ça m’est égal. C’est seulement que tout cela fait beaucoup de mal au football européen. Je ne suis pas le seul à le dire. Le PSG a échappé à une sanction pour un vice de procédure, pas sur le fond. » Javier Tebas— Source: L’Equipe (07/10/21)

 

La LFP défend le PSG

 

Il y a quelques semaines, la LFP avait répondu à Javier Tebas pour défendre le PSG…

 

 

« Les propos du président de la Ligue espagnole de football ne sont pas dignes de l’institution qu’il représente et que la LFP a toujours respectée, indique l’instance. La LFP demande donc à M. Javier Tebas de surveiller ses déclarations outrancières. La LFP et la Liga ne partagent visiblement pas la même approche de ce que devrait être les relations inter ligues. La LFP ne souhaite pas être la ‘muleta’ agitée par M.Tebas afin de masquer les problèmes internes traversés actuellement par le football professionnel espagnol. la Ligue « tient par contre à rappeler que les largesses financières dont ont pu bénéficier les clubs espagnols durant de très nombreuses saisons et qui sont à l’origine des problèmes actuels, ne sont ni de sa responsabilité, ni de celle du Paris Saint-Germain. » LFP— Source: Communiqué (08/09/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0