Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Entre l’OM de Sampaoli et celui de Bielsa, Eric Di Meco a fait son choix !

Par Publié le - Mis à jour le
Leeds United manager Marcelo Bielsa crouches on the touchline during the Premier League match at The Emirates Stadium, London. Picture date: Sunday February 14, 2021. Photo by Icon Sport - Emirates Stadium - Londres (Angleterre)

L’Olympique de Marseille coaché par Jorge Sampaoli ressemble à celui de Marcelo Bielsa sous certains aspects… Entre les deux équipes, Eric Di Meco a fait son choix !

 

 

Après une défaite face au RC Lens, beaucoup d’observateurs du football et de supporters se posent des questions sur la suite de la saison de l’Olympique de Marseille. Les joueurs semblaient émoussés à la fin de la rencontre, comme William Saliba qui a notamment raté plusieurs passes et qui ont failli coûter encore plus cher à l’OM.

 

Bielsa avait des internationaux — Di Meco

 

Cette fatigue relance forcément les débats sur le système de Sampaoli et la comparaison avec l’équipe de Marcelo Bielsa. Sur les antennes de RMC, Eric Di Meco s’est exprimé à ce sujet. Entre les deux équipes, il laisse planer le doute concernant son choix mais dans son argumentation, on sent une tendance vers celle d’El Loco…

 

A LIRE AUSSI : OM: Machardy pointe du doigt 4 joueurs !

 

J’ai du mal à répondre à cette question. On ne se souvient plus mais la première année avec Bielsa mais ils sont champions d’automne. Longtemps à la lutte avec le PSG. Explosion en fin de saison à cause du physique mais ça tient un long moment. Un match extra contre Paris au Vélodrome, souvenez-vous avec un scénario improbable… Et surtout, Bielsa avait une belle équipe comparée à celle de Sampaoli ! Il a des internationaux, il a Gignac qui est international, Payet qui est déjà là, André Ayew qui était super fort, Benjamin Mendy qui part à Monaco ensuite. Il avait fait progresser beaucoup de joueurs. Et il avait des joueurs de plus haut niveau que ceux de l’effectif de Sampaoli aujourd’hui. Ce qui m’inquiète aujourd’hui c’est que l’on parle de fatigue physique… Au mois de septembre si au bout de sept matchs tu es fatigué ça veut dire que la fin de saison va être compliquée. Donc je ne sais pas vraiment répondre à la question de qui est supérieur. Quand on parle de podium, il faut aussi voir l’adversité. Est-ce que l’adversité était plus forte à l’époque de Bielsa? Je pense oui, j’en ai l’impression. (…) Bielsa avait un meilleur vestiaire, un meilleur onze en tout cas. » Eric Di Meco – Source : RMC (28/09/21)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0