Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Ex OM : Romain Alessandrini raconte l’enfer vécu avec Marcelo Bielsa

Par Publié le - Mis à jour le
Marcelo BIELSA - 05.04.2015 - Marseille / Paris Saint Germain

Joker de luxe de Marcelo Bielsa sur le côté droit de l’attaque marseillaise, Romain Alessandrini s’est exprimé dans un entretien accordé à Oh My Goal sur sa saison avec El Loco. 

 

 

C’est une information qui revient souvent lorsque les joueurs de l’OM de la saison 2014/2015 l’évoquent : la difficulté de travailler sous les ordres de Marcelo Bielsa.

 

Romain Alessandrini s’est exprimé à ce sujet dans un entretien accordé à Oh My Goal. L’ancien marseillais a raconté l’enfer qu’il a vécu avec ses coéquipiers lors des entraînements du coach argentin.

 

A LIRE AUSSI : Mercato OM : Une cible offensive de Longoria sur le marché cet hiver ?

 

« Le groupe s’est essoufflé avec Bielsa. Autant physiquement que mentalement. L’exigence de Marcelo Bielsa va au-delà des limites d’un athlète. C’est juste pas possible. C’est vrai qu’aux entraînements, on ne prenait pas de plaisir. Il y avait des ordinateurs sur le terrain. La tactique, il fallait s’arrêter, regarder l’ordinateur… Les joueurs ont lâché mais c’est compréhensible. Mais personne ne le sait comment ça se passe de l’intérieur. Ce que les gens voient, c’est le résultat au final. Le dimanche quand ils vont voir le match, que les joueurs courent partout, qu’il y a des buts et du spectacle. Bien sûr qu’en tant que supporters de l’OM, tu te régales ! Mais au final les joueurs, je pense qu’on s’est épuisé autant physiquement que mentalement. Même avant le fait d’être champion d’automne, on commençait un peu à s’essouffler. on savait que ça allait se passer comme ça. »Romain Alessandrini – Source : OhMyGoal (26/11/21)

 

Je pense que c’est ce qui manque à Bielsa. Il n’a pas de relation avec les joueurs — Alessandrini

 

Romain ALESSANDRINI

 

Le natif de Marseille passé par le Stade Rennais et le LA Galaxy a ciblé l’une des choses qui manque à Marcelo Bielsa.

 

« Les supporters marseillais m’ont pris un peu en grippe à un moment. Quand Bielsa quitte l’OM, j’ai eu une réaction à chaud en interview d’après-match et j’ai dit qu’il n’allait pas forcément nous manquer. A moi en tout cas. Avec les médias, tu sais un peu comment ça marche, ça a été mal interprété. Marcelo Bielsa, le football il le connaît. C’est la NASA avec ses assistants qui travaillent toute la journée pour préparer le match du week-end. Les grands coachs peuvent faire des éloges sur Bielsa. Mais il n’y a pas que ça. C’est aussi l’aspect humain. Je pense que c’est ce qui lui manque. Il n’a pas de relation avec les joueurs, la barrière de la langue aussi, avec les traducteurs. Moi j’ai eu une relation très complexe avec Marcelo Bielsa. J’ai besoin d’affectif, même quand ça ne va pas. Je revenais de blessure, le lundi j’ai fait une infiltration. Le mardi, il me convoque dans son bureau. Il avait besoin de moi parce qu’Ayew était à la CAN. Il me dit : tu peux jouer ce week-end? Je réponds que l’on m’a endormi le pieds, que j’ai eu l’infiltration… Il répète : tu peux jouer ce week-end? Je lui dis non. Il me dit : ok tu peux sortir. C’est l’humain qui lui manquait. » Romain Alessandrini – Source : OhMyGoal (26/11/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0