OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

Eyraud recadre Payet, Mercato : L’OM hors du Top 6 de L1, Benedetto … Les 3 infos du jour

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

A la fin de la rencontre face à Montpellier, Dimitri Payet a été exclu pour avoir insulter l’arbitre. Le président de l’OM, Jacques Henri Eyraud n’a pas apprécié cette attitude. 

 

 

Dans un entretien accordé au journal L’Equipe, le président de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud est revenu sur la suspension de Dimitri Payet.

 

C’est une attitude qui n’a pas lieu d’être quand on porte le maillot de l’OM — EYRAUD

 

A LIRE AUSSI : Mercato OM – Di Meco : « Payer plus de 10M€ sur un joueur comme ça, je comprend pas ! »

 

L’ancien capitaine a été exclu de la rencontre face à Montpellier pour avoir insulter l’arbitre… Le dirigeant marseillais n’a pas du tout aimé cette scène et a discuté avec l’international français pour éviter que cela se reproduise. 

« Oui, je l’ai vu. Je vais garder pour moi ce que j’ai dit à Dimitri. Il est évident qu’on ne peut pas insulter un arbitre. Ce sont des attitudes qui n’ont pas lieu d’être dans un stade de football, sur une pelouse, même si on peut comprendre toute l’envie, toute la frustration d’un joueur professionnel à certains moments. On a vu à quel point il était attaché à montrer une image de performance élevée, mais ça ne peut pas se faire en insultant un arbitre, c’est inacceptable. C’est une attitude qui n’a pas lieu d’être quand on porte le maillot de l’OM, ou celui d’une autre équipe d’ailleurs »
Jacques-Henri Eyraud – Source : L’Equipe


Un mercato d’été record… pas pour l’OM en dehors du TOP6 !

 
Les transferts estivaux ont battu encore tous les records selon la LFP. L’Equipe décortique un rapport publié par la Ligue, chiffres à l’appui…
 

En effet, selon la LFP, la Ligue 1 a enregistré 1,33 milliard d’euros de transactions cet été, ce qui constitue une record. Ce n’est pas le cas de l’OM, qui a certes recruté trois joueurs (Alvaro, Benedetto et Rongier pour un montant estimé à 29M€) mais cela reste bien loin du mercato des autres gros club du championnat de France…

L’OM dans un groupe avec Angers, Amiens ou encore Toulouse…

 

Selon les calculs du quotidien sportif, l’OM ne rentre pas dans le TOP6 des clubs ayant le plus dépensé. Marseille comme Saint-Étienne (avec Metz, Reims, Amiens, Montpellier, Toulouse et Angers) ont dépensé entre 10 et 40 M€ durant ce dernier mercato. Par contre, six clubs ont dépassé plus de 40 M€ : le Paris-SG, Lyon, Lille, Rennes, Monaco et Nice. 

 

La responsable du service juridique de la direction des activités sportives de la LFP, Émilie Marcheval, fait le point pour l’Equipe : 

 

il n’y a pas eu de fuite caractérisée de joueurs à l’étranger — Marcheval

 

« C’est un mercato plus qualitatif et homogène que les autresContrairement aux autres années, il n’y a pas eu de fuite caractérisée de joueurs à l’étranger. Il y a un équilibre relatif entre les départs et les arrivéesLa Ligue 1 est moins un Championnat d’approvisionnement qu’il le fut pour nos concurrents. » Émilie Marcheval – L’Equipe


Mercato : Benedetto ne devait pas rejoindre l’OM avant 2020 ?

 

Dario Benedetto of Marseil

 

Arrivé au mois d’août dernier à l’OM, Dario Benedetto est clairement le buteur recherché. Cependant, du côté de Boca on estime que ce dernier n’aurait pas dû quitter l’argentine avant le mercato hivernal européen.

 

 

Cristian Traverso a critiqué le départ de Benedetto sur Fox Sports. L’ancien défenseur central de Boca pointe du doigt les promesses de l’attaquant aux supporters mais aussi le manque de fermeté de la direction du club argentin…

 

A lire : BENEDETTO MET LES POINTS SUR LES I CONCERNANT SON DÉPART DE BOCA !

 

Burdisso avait déclaré que Benedetto ne partirait pas avant décembre  — traverso

 

« C’était une erreur de laisser partir Benedetto. Il y avait deux positions opposées : l’un voulait partir, l’autre qui n’avait pas la main assez ferme. Les contrats se respectent ou, au moins, quand l’objectif des dirigeants est la Libertadores, il faut maintenir l’équipe jusqu’en décembre. Comme nous le disons dans le jargon du foot, Benedetto a vendu de la fumée aux supporters. Avec l’argent des autres, c’est facile de parler, mais Boca n’est pas n’importe quelle équipe. Burdisso avait l’entière responsabilité des négociations. Il a déclaré que Benedetto ne partirait pas avant décembre, car il avait renouvelé son contrat. Des offres sont ensuite arrivées et ont été analysées. Le club aurait dû fermer ses portes et ne laisser partir personne! » Cristian TraversoFox Sports