PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

La belle opération, enfin de l’audace et les absents grands perdants du soir… OM – Nice

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
Hiroki SAKAI of Marseille and Hassane KAMARA of Nice during the Ligue 1 match between Olympique de Marseille and OGC Nice at Orange Velodrome on February 17, 2021 in Marseille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

Les 3 enseignements du match de Nicolas Filhol en images et en texte ci-dessous après la victoire de l’Olympique de Marseille face à Nice (3-2).

 

 

Premier enseignement : La belle opération

On nous a tellement rabattu les oreilles avec ces fameux matches en retard que cela devenait fatiguant. Cette fois, l’OM a fait le boulot et réalise une superbe opération comptable. En effet avec ces trois points, les marseillais passent de la 9e à la 6e place. Le podium reste bien sûr inaccessible avec 15 points de retard, mais Rennes est à portée à seulement un point devant. Une victoire importante pour cette fin de saison surtout que ce match a été gagné avec de vraies ambitions offensives malgré deux buts concédés et une énorme frayeur en fin de match.

Deuxième enseignement : Enfin de l’audace !

Ben l’avait répété à plusieurs reprises, pourquoi Nasser Larguet est aussi conservateur dans ces compos ? Cette fois, le directeur du centre de formation a tranché, suite à plusieurs absences mais a aussi fait des choix forts. Il a lancé un trio offensif inédit avec Luis Henrique, Dieng et Khaoui. Payet, de retour et dans un rôle de meneur de jeu axial, s’est régalé avec le mouvement proposé par les jeunes attaquants. Du jeu porté vers l’avant, du mouvement, de l’envie mais aussi de la précision technique à l’image de Payet et Khaoui. Cela faisait longtemps que l’on avait pas vu ça chez les olympiens…

Troisième enseignement : Les absents grands perdants du soir

Benedetto (suspendu), Thauvin, Rongier et Germain sur le banc, ont clairement été éclipsés par la fraîcheur des entrants et habituels remplaçants. Les entrées de Thauvin, Germain et Rongier ont d’ailleurs souffert du contraste avec le mouvement et de l’envie proposés par les sortants, même si l’OM est passé en mode gestion. Si Dieng n’a pas touché énormément de ballons, ses appels ont été tranchants et importants pour ses coéquipiers. Henrique s’est offert une passe décisive et a montré des progrès. Khaoui a montré une nouvelle fois ses qualités, cette fois enfin récompensé par un doublé. Le grand gagnant des anciens est sans nul doute Payet, auteur d’un vrai match de patron. A noter la grosse performance dans les duels de Sakai. Hâte de voir le onze face à Nantes ce weekend avec les retours de Lirola et Milik…
    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola