Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

La défense de l’OM concernant les incidents à Angers

Par Publié le - Mis à jour le
Illustration Security during the Ligue 1 Uber Eats match between Angers and Marseille at Stade Raymond Kopa on September 22, 2021 in Angers, France. (Photo by Eddy Lemaistre/Icon Sport) - Stade Raymond Kopa - Angers (France)

Ce jeudi soir, la LFP a infligé des sanctions après les incidents à Angers entre supporters. Elle a décidé de sanctionner les deux équipes en ordonnant à titre conservatoire la fermeture des parcages visiteurs lors des matches de l’OM à l’extérieur, et d’une tribune du stade Raymond-Kopa à Angers.

 

 

 

L’Olympique de Marseille va donc être privé de supporters en parcage lors des prochains matchs à l’extérieur, à titre conservatoire. Pas une bonne nouvelle, sachant que les Marseillais se déplacent souvent en nombre pour encourager les joueurs de Jorge Sampaoli.

Un dirigeant de l’OM, a dénoncé les conditions d’accueil des ultra olympiens à Angers, dans les colonnes de l’Equipe :

 

Certains clubs prennent la sécurité à la légère

 

A lire aussi : L’OM déjà un concurrent du PSG? Il calme les ardeurs…

« Tous nos déplacements deviennent problématiques, on a l’impression que certaines clubs prennent vraiment la sécurité à la légère. On a l’impression qu’ils mettent le même dispositif pour nous que pour les autres clubs. Comment se fait-il qu’on n’arrive pas à gérer 500 supporters dans un stade ? On en gère plus de 50 000 sans problème au Vélodrome, à chaque match, avec des moyens adéquats… À Angers, deux bombes agricoles sont balancées dans notre tribune à la fin, on empêche nos stadiers d’être en bas du parcage, du coup, ils sont dans le foule et nos supporters forcent le passage. S’ils sont en bas, personne n’avance. Et la sécurité angevine ne retient personne, de son côté » Dirigeant du club— Source: L’Equipe (24/09/21)

Jacques Cardoze s’est exprimé dans les colonnes de l’Equipe afin de réagir :

 

C’est une décision logique– Cardoze

 

« C’est une décision logique, au regard des événements. Au vu du caractère répétitif des incidents, on a besoin d’une réponse commune. Deux axes nous paraissent pertinents : l’individualisation des interdictions de stade, et la responsabilisation de l’organisateur du match, qui doit être sanctionné en priorité » Jacques Cardoze— Source: L’Equipe (24/09/21)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0