Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Le Bayern et le Barça visent un marseillais ? Enquête sur les transferts Aké/Tongya et mauvaise nouvelle pour les supporters… Les 3 infos OM de ce lundi

Par Publié le - Mis à jour le

FCMarseille vous propose tous les soirs à 20h10 les 3 infos OM du jour. Au menu ce lundi : Le Bayern et le FC Barcelone dans le coup pour Kamara ? Le transfert Aké/Tongya dans le viseur de la brigade financière de la police italienne et pas de supporters marseillais à Nantes ! 

 

Le Barca et le Bayern à fond sur Kamara !

 

 

Capitaine jeudi soir en Europa League face à Galatasaray, Boubacar Kamara a décidé de ne pas se présenter en conférence de presse  le lendemain matin. Peut- être ne voulait-il pas se confronter aux questions sur son éventuelle prolongation de contrat. En effet, le minot sera libre en juin 2022 et  cette situation ne plaît pas du tout aux dirigeants olympiens qui lui ont fait plusieurs offres de prolongation.. Le journaliste de l’Equipe Mathieu Grégoire confirmait d’ailleurs les tensions entre les deux parties autour de cette prolongation : « Les négociations ardues sur sa prolongation de contrat créent quelques crispations autour de sa prise de parole… »

A lire : Mercato : L’OM a transmis trois offres différentes à Boubacar Kamara?

Il faut dire que le jeune marseillais dispose de plusieurs options et non des moindres. En effet le Milan AC le courtise depuis plus d’un an. Des clubs anglais également. Et selon les informations du site FootMercato,  un autre grand club européen serait particulièrement intéressé par Bouba Kamara. Le média précise en effet que le FC Barcelone est « à fond » sur ce dossier, tout comme le Bayern, qui « se renseigne aussi beaucoup à son sujet pour une arrivée libre l’été prochain ».

 

Longoria sur la prolongation de Kamara l’été dernier

 

 

En conférence de presse en juin dernier, Pablo Longoria s’était exprimé à ce sujet. Il avait en tout cas remis le club au cœur de ses préoccupations, affirmant que l’OM était au-dessus de tout et qu’aucun joueur ne devait oublier cette hiérarchie de l’institution.

« C’est une question compliquée. Avoir des éléments en fin de contrat, c’est une situation déplaisante, surtout quand c’est un joueur issu du centre de formation. Beaucoup de clubs européens se retrouvent à faire des prolongations de contrat. Je n’aime pas avoir un joueur en fin de contrat dans mon effectif, ça, c’est une réalité. C’est le signal que doit donner le club, il n’y a personne au-dessus de l’institution. » Pablo Longoria – Source : Conférence de presse (26/07/2021)

 

La brigade financière de police enquête sur le transfert de Tongya et Ake

 

Franco Tongya of Juventus during the UEFA Youth League match at Colovray Sports Centre, Nyon. Picture date: 16th August 2020. Picture credit should read: Jonathan Moscrop/Sportimage
Photo by Icon Sport – Colovray Sport Centre – Nyon (Suisse)

 

L’Olympique de Marseille a récupéré Franco Tongya à la Juventus dans un échange avec Marley Aké. Aucun des deux attaquants n’a réellement réussi à s’imposer pour le moment dans leurs équipes respectives.

 

L’échange aurait eu pour intérêt d’avantager les deux clubs dans des écritures comptables. Pablo Longoria s’était d’ailleurs exprimé à ce sujet en conférence de presse après l’officialisation de cet échange assez particulier. Il l’a qualifié de « moderne et actif. »

 

La brigade financière de police enquête sur le transfert de Tongya et Ake

 

D’après plusieurs médias, les deux joueurs ont été évalués à huit millions d’euros… Ce lundi, la Gazzetta Dello Sport en Italie a publié une information assez facheuse pour la direction de l’Olympique de Marseille. En effet, la brigade financière de la police italienne aurait entamé une enquête sur 62 transferts.

 

A LIRE AUSSI : OM : Fin du déséquilibre offensif ou urgence comptable provisoire ?

 

Plus de la moitié concernent la Juventus, dont l’échange entre Franco Tongya et Marley Aké. L’écriture comptable visant à lisser les dépenses du club vu que les deux joueurs signent des contrats de plusieurs années.

 

Seulement voilà, le parquet de Turin qualifie cette transaction de « miroir », c’est-à-dire que zéro euro n’a transité entre les deux clubs et qu’il s’agit simplement d’un réel échange maquillé en transfert. Les supporters marseillais s’inquiètent de ce qu’aurait bien pu faire Pablo Longoria dans ce deal si particulier.

 

 

Les supporters marseillais sont inquiets

 

 

Pas de supporters marseillais autour ou dans la Beaujoire !

 

Imran LOUZA of Nantes and Dimitri PAYET of Marseille during the French Ligue 1 soccer match between FC Nantes and Olympique de Marseille at Beaujoire stadium on February 20, 2021 in Nantes, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) – Stade de La Beaujoire – Louis Fonteneau – Nantes (France)

 

L’Olympique de Marseille va jouer son second match de la semaine ce mercredi ! Après une victoire remportée au Vélodrome ce dimanche face à Troyes, les Olympiens vont se déplacer à Nantes pour y affronter les hommes d’Antoine Kombouaré.

 

Malheureusement pour cette rencontre, les Marseillais n’auront pas le plaisir de retrouver leurs supporters ! En effet, ces derniers sont interdits de déplacement et ne pourront suivre la rencontre que depuis chez eux. La préfecture de Loire-atlantique a pris un arrêté à ce sujet et même interdit la circulation des supporters autour de la Beaujoire.

 

A LIRE AUSSI : OM : Fin du déséquilibre offensif ou urgence comptable provisoire ?

 

« Dans le cadre de la rencontre entre le FC Nantes et l’OM à l’occasion de la 16e journée de Ligue 1 Uber Eats, la préfecture de Loire-Atlantique a pris un arrêté visant à interdire le stationnement, la circulation et l’accès au stade de la Beaujoire des supporters marseillais le mercredi 1er décembre 2021. » Source : Communiqué de l’Olympique de Marseille (29/11/21)

 C’était pas possible d’avoir cette attitude, même dans l’agressivité on n’y était pas — Rongier

 

 

L’ancien nantais Valentin Rongier s’est d’ailleurs exprimé au micro de Prime Vidéo après la victoire marseillaise au Vélodrome.

 

« On savait que ce serait un match compliqué. On doit mieux faire surtout sur ce que l’on a proposé en première période. Troyes nous a mis en difficulté  avec leur système. on ne savait pas trop  sur qui sortir et comment le faire. On s’est mieux adaptés en seconde mi-temps, mais le plus important ce soir était de gagner au vu du contexte avec ce stade vide  C’était important de profiter des autres résultats du week-end. Le coach nous a dit des choses à la mi-temps, mais vu ce qu’on a proposé en première période c’était pas possible d’avoir cette attitude parce que même dans l’agressivité on n’y était pas. On avait une belle opportunité ce soir de prendre trois points très importants donc on ne pouvait pas continuer sur cette lancée  »  Valentin Rongier – Source Prime Vidéo

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0