Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

« Le foot français doit de toute façon se remettre en cause »

Par Publié le - Mis à jour le

Avant le match d’ouverture de la 31e journée de L1, OM – Rennes (Vendredi à 20h30 sur beIN Sports), Bruno Cheyrou a accordé un entretien (Voir l’intégralité ici) pour footballclubdemarseille.fr. L’ancien milieu de terrain devenu consultant évoque le fameux débat sur la mentalité dans le foot français.

 

 

« Les clubs français ne sont pas suffisamment forts en tant qu’institution »

 

 

« C’est une question qui revient de temps en temps. Je pense que le foot français doit de toute façon se remettre en cause. Les faits sont là, ce sont les résultats en coupe d’Europe, ils ne sont pas bons. Il ne faut pas se cacher derrière un problème de moyens. Quand des clubs belges, suisses ou portugais vous battent, ils ont souvent autant voir moins de moyens que les clubs français. La mentalité des joueurs ou les entraînements cela fait partie de la remise en question. Par exemple la Gantoise a un vrai projet. On est capable même avec des moyens limités de faire des choses intéressantes. Les clubs français ne sont pas suffisamment forts en tant qu’institution. Le club doit être plus fort que les joueurs, les supporters. C’est le club le plus important, cela doit être plus important qu’un joueur qui ne veut pas s’entrainer…»

 

 

Interrogé en conférence de presse mercredi, Abou Diaby a confirmé cette tendance: «Je ne sais pas si je peux dire que le degré d’exigence est moins élevé ici. De ce que je vois, je pense que les jeunes travaillent, mais qu’ils pourraient faire plus. Si vous voulez aller plus haut il faut travailler plus, c’est évident, et c’est dans ce sens là que je leur donne des conseils ». (voir ci-dessus)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0