Replay - Par

Mercato : Le propriétaire du LOSC se paye l’OM ?

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
09.04.2011 Sepang, Malaysia, Gerard Lopez (FRA), Lotus Renault GP owner - Formula 1 World Championship, Rd 02, Malaysian Grand Prix, Saturday - www.xpb.cc, EMail: [email protected] - copy of publication required for printed pictures. Every used picture is fee-liable. © Copyright: Charniaux / xpb.cc

Après une première saison ratée et une relégation évitée de peu, Lille a été l’équipe surprise la saison dernière en finissant second. Fort de cette réussite, Gérard Lopez fanfaronne ce dimanche dans le JDD…

 

 

Le propriétaire du LOSC met en avant sa politique sportive basée sur le recrutement de jeunes à forts potentiel. Lopez critique les autres clubs qui mettent en avant la même politique aujourd’hui. Une attaque qui semble particulièrement s’adresser au président Eyraud et à son nouveau projet

 

la plupart traînent des choses du passé, de lourds contrats — Lopez

 

« Les gens ne saisissaient pas le projet. Déjà parce que je n’ai pas communiqué… La DNCG a mis du temps à croire au modèle, car il n’avait jamais été appliqué ici – alors qu’il l’est dans les sports américains, par exemple. Maintenant que c’est compris, ce qui était si décrié devient à la mode. Ça me fait un peu rigoler. Les clubs de Ligue 1 qui ne savent plus quoi faire disent qu’ils vont aller chercher des jeunes à fort potentiel. La copie, c’est la meilleure des flatteries. La différence, c’est qu’on est une équipe à 100 % pour ça. Tandis que la plupart traînent des choses du passé, de lourds contrats. Nous, on ne s’est inspirés de personne, pas même de Monaco. Sinon, le premier été, on aurait mis une bonne partie de l’enveloppe sur l’achat d’une ou deux stars. Falcao, c’est quand même différent d’un jeune venu de D2 turque. » Gérard Lopez – JDD